Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Ghana Une Ghanéenne lauréate du Prix de la femme policier des Nations Unies


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Une-Ghaneenne-laureate-du-Prix-de-la-femme-policier-des-Nations-Unies

La Ghanéenne Phyllis Ama Tebuah Osei est la lauréate 2018 du Prix de la femme policier des Nations Unies.

Au cours d'une cérémonie co-organisée lundi par la Division police du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies la Mission permanente du Canada, Phyllis Ama Tebuah Osei a reçu cette distinction pour son service au sein de la Mission des Nations Unies en Somalie (MANUSOM).

Officier dans la police ghanéenne, Phyllis Ama Tebuah Osei a été récompensée pour « l’impact direct et positif » de son travail sur la communauté et la police du Jubaland, en Somalie.

« Mme Osei a été déployée en Somalie cette année en février 2018. En avril, elle avait déjà identifié et formé deux points focaux pour les questions de parité hommes-femmes au sein de l'AMISOM, qui avaient alors conseillé des agents de police dans la police de l'État hôte, contribuant ainsi au renforcement des capacités indispensables », a déclaré le commissaire Luis Carrilho, Conseiller police des Nations Unies.

Peu de temps après, Mme Osei a mis en place quatre bureaux sur les questions de genre dans la police de l'État hôte, animé une formation sur la violence sexuelle et sexiste et lancé une proposition appelant à la création d'un poste de police à proximité de la communauté, afin de garantir ainsi l'accès des victimes aux survivants des violences sexuelles.

« C’est un honneur de travailler pour la MANUSOM, où j’ai aidé à renforcer les activités sur les questions liées à l’égalité des sexes et aux enfants », a déclaré la policière dont le travail a également permis d’appuyer la police dans le Jubaland en matière de justice et de droits de l'homme.

Mme Osei a réussi à mettre en place une formation en alphabétisation pour 49 femmes officiers de police du Jubaland. Une formation qui vise à améliorer leur alphabétisation et à augmenter leurs chances de promotion future. La policière a également formé un réseau de Casques bleus femmes au sein de la MANUSOM et de l'AMISOM afin d'apporter un soutien à ses consœurs.

Lors d’une rencontre mercredi au siège de l’ONU, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a félicité en personne Phyllis Ama Tebuah Osei pour son prix et son travail. « Elle est un exemple frappant de la manière dont les femmes contribuent directement à la paix et ont un impact sur les communautés et les personnes que nous servons », a dit M. Guterres sur Twitter.



Autres titres
Côte D'Ivoire Atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité pendant les campagnes de commercialisation du café et du cacao 
Nigéria Le Lac Tchad, refuge de 3 487 Nigérians 
Côte D'Ivoire Fonction Publique : 743 agents décorés dans l’Ordre du Mérite 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Ghana Takoradi: bientôt le démarrage des travaux d’un nouvel aéroport 
Ghana Une Ghanéenne lauréate du Prix de la femme policier des Nations Unies 
Ghana Maladie du président Nana Akufo-Addo, ce n’était qu’un canular 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires