Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Petits projets, grand impact


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Petits-projets,-grand-impact

De la lumière pour treize villages dans les sous-préfectures de Samango et Kimbrila Sud (Odienné). Sortie de ténèbres, avec de l’électricité pour les villages de Zaragoua, Séria, Bolia, Débéguhé et Digba (Daloa). Des zones où on avait fini par se résigner. On était en marge du progrès, dans les ténèbres depuis des décennies. L’électricité, on en entendait juste parler, ou on ne voyait la lumière que lors d’un passage en ville.

De l’eau potable pour Koyèkro (Tiassalé), après 57 ans d’attente. À Yocoboué, dans la région du Lôh-Djiboua, fin de calvaire pour 9 000 habitants, après 34 longues années d’attente, grâce à un château d’eau. Désormais, dans ces localités, on a de l’eau potable, à profusion et à tout moment. Les femmes n’ont plus à aller à la « pompe », à minuit ou à 4 heures du matin pour espérer avoir un peu de cette manne vitale pour la famille. La pénibilité et le supplice relèvent du passé.

Une maternité et un dispensaire à Gbémazo pour les populations de la zone, dans un rayon de 20 km. Un centre de santé donc, afin que donner la vie n’équivaille plus à la perdre ; et que les populations, notamment les femmes, retrouvent une certaine dignité. Dans une zone où une morsure de serpent conduisait inéluctablement à la mort ; et où espérer avoir un infirmier si proche de son domicile n’était qu’un rêve.

Bitumage et renforcement de routes ici et là sur les tronçons Kani-Boundiali, Divo-Guitry, Bouaké-Ferké, etc. Construction du Pont de Dioulatiédougou (Odienné) qui fait gagner 100 km aux voyageurs, producteurs et commerçants de riz, d’ignames, de manioc… Leurs conditions de vie se sont améliorées et leurs revenus ont augmenté.

De nombreuses écoles, des centres de santé et surtout de l’électricité à Bouna. Avec en plus, le luxe de pouvoir… capter les signaux de Radio Côte d’Ivoire et de la Télévision Ivoirienne. Le Bouna d’avant Alassane Ouattara, c’étaient presque les ténèbres, la détresse et le désespoir. Bouna Massa et ses ‘’sujets’’ n’auront pas à attendre 2020 pour leur Emergence. Ils y sont déjà ou presque.

La liste des réalisations du Président Alassane Ouattara, malgré les défis encore nombreux, est longue et ce, dans tous les secteurs : emploi, santé, eau, éducation, transports, routes, culture, sport, etc. Les actions et leurs impacts positifs sur la vie quotidienne des populations sont palpables.

Il y a certes les projets phares, ceux qui font l’affiche, comme le Barrage de Soubré, le prolongement de l’autoroute du Nord jusqu’à Yamoussoukro, le Pont Henri Konan Bédié, etc. Mais, il y a surtout les ‘‘petits’’ projets, les plus nombreux. Ceux développés en zones rurales, là où vit près de la majorité des Ivoiriens. Ceux qui avaient été laissés-pour-compte, pour une raison ou pour une autre, depuis 20, 30, 40 ou 50 ans. Et le Président Alassane Ouattara opta de rééquilibrer les choses du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, en passant par le Centre, pour un développement plus inclusif.

En matière d’électricité, 1 800 nouvelles localités ont été électrifiées de 2011 à 2017 ; et 500 000 ménages ont bénéficié de branchements sociaux de 2014 à ce jour, grâce à un paiement initial de 1 000 FCFA.

Volet santé, 300 centres ont été construits et équipés de 2012 à 2016. Résultats : 68 % de la population vivaient à moins de 5 km d’un centre de santé en 2017, contre 44 % en 2012 ; et le ratio infirmier/population est passé de 1 pour 3 069 en 2011 à 1 pour 1 932 en 2016. Et ce, grâce au recrutement de 10 000 médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, infirmiers et sages-femmes sur la période 2015-2017.

Dans le secteur de l’éducation, 12 655 salles de classes primaires ont été construites en milieu rural entre 2013 et 2017 et 4 409 000 kits scolaires distribués à la rentrée 2017-2018. Entre autres résultats, le taux de scolarisation dans le secondaire général est passé de 47,3 % en 2012 à 66,6 % en 2017, soit une hausse de 20 %. Et, grâce aux 127 collèges de proximité, les élèves vivent désormais dans un rayon de 5 km de la zone d’implantation des établissements, contre 20 km auparavant.

Des petits projets certes, mais qui changent littéralement la vie de millions de femmes, d’hommes et d’enfants. L’eau, l’électricité, l’école, les pistes rurales, etc. constituent aujourd’hui une révolution qui propulse certains Ivoiriens dans la modernité, leur faisant regagner une certaine dignité. Le droit à la santé, à l’éducation ou à l’eau potable n’était que des slogans pour eux. Après environ 60 ans d’attente, depuis l’Indépendance, certains croient rêver.

Le pays continue d’être en chantier depuis 2011. Avec pour seul objectif : apporter un mieux-être aux populations. On le voit, le gouvernement est à la tâche. Il est dans l’action pour améliorer le quotidien des Ivoiriens. Ce dont les Ivoiriens, Africains et observateurs internationaux sont aujourd’hui témoins est l’œuvre d’un Expert du développement dont toutes les politiques, orientations et actions sont guidées par un engagement sans faille à faire de son pays un grand pays, un pays moderne.

Le Président de la République, Alassane Ouattara, et le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, sont à l’œuvre. Et personne ne peut douter de leur détermination à faire plus et mieux pour les femmes, les enfants et les jeunes. L’immensité de la tâche et les besoins légitimes des populations, toujours plus croissants, n’entament en rien leur engagement à faire changer positivement le paysage socio-économique et culturel du pays.


SANOGO Bakary
Expert en Communication pour le Développement
Directeur du Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG)-Abidjan, Côte d’Ivoire

L'AUTEUR
CICG-Côte d’Ivoire


Autres titres
Bénin Décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission de la CEDEAO 
Côte D'Ivoire Election à la Présidence de L’UNJCI: le Ministre Sidi Touré échange avec les candidats 
Ghana 2000 coupures de fibre optique et 600 vols d’équipements, seulement pour le 1er semestre 2019 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Election à la Présidence de L’UNJCI: le Ministre Sidi Touré échange avec les candidats 
Côte D'Ivoire Communiqué du conseil des ministres du mercredi 17 Juillet 2019 
Côte D'Ivoire Réintégration socio-économique: 4 500 migrants sur près de 6 000 ont bénéficié d’un appui de l’Etat 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires