Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Dispersion violente d’un meeting d'opposition: le CNDH condamne tout recours excessif à la force


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Dispersion-violente-d-un-meeting-d-opposition:-le-CNDH-condamne-tout-recours-excessif-a-la-force

Bien que préalablement interdite par le gouverneur du District, leaders politiques, militants et sympathisants de la classe politique d’opposition étaient au rendez-vous à la bourse du travail. Le meeting de l’opposition malienne tourne donc court, puisque violemment réprimé par les forces de l’ordre. Une répression qui a fait des blessés dont l'honorable Amadou Araba Doumbia du parti SADI, que condamne dans un communiqué, le CNDH.

COMMUNIQUE N°034-2018-/CNDH

Suite à la dispersion violente par les forces de l’ordre d’un meeting projeté, en dépit d’une interdiction administrative, par certains partis politiques et organisations de la société civile le 16 novembre courant à la bourse du travail, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) :
- rappelle que la liberté de manifester pacifiquement sans troubler l’ordre public participe de l’exercice démocratique et constitue un droit fondamental des Droits de l’Homme ;
- appelle le Gouvernement à l’observance stricte de ce droit constitutionnel ;
- condamne fermement tout recours excessif à la force ;
- invite les acteurs politiques à inscrire leurs actes dans la légalité, en usant plutôt des voies de recours prévues par la réglementation en vigueur ;
- exhorte l’ensemble des forces vives à créer et maintenir un climat politique apaisé dans l’intérêt supérieur de la nation malienne en engageant un dialogue politique constructif.

Pour la CNDH, la prévention des troubles, porteurs de violations des droits humains, est une responsabilité partagée.

Bamako, le 17 novembre 2018

Le Président

Maître Malick COULIBALY
Chevalier de l’Ordre National



Autres titres
Burkina-Faso Droits humains: le président du Faso à l’écoute de la commission nationale 
Sénégal Le régulateur des médias met fin aux espoirs d’organisation d’un débat présidentiel 
Guinée Service civique et militaire: des réflexions en cours 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Le Président IBK reçoit les Aiglons Champions d’Afrique U20, Niger 2019 
Mali Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 20 février 2019 
Mali Le Gouvernement obtient la libération de deux otages maliens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires