Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso G5 Sahel, l’Alliance Sahel plaide pour un décaissement rapide des fonds


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
G5-Sahel,-l-Alliance-Sahel-plaide-pour-un-decaissement-rapide-des-fonds

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé, jeudi, une audience à l’envoyé spécial de la France pour le Sahel, Jean Marc Châtaigner. Le diplomate français a échangé avec le chef de l’Etat burkinabè sur les activités de l’Alliance Sahel et sur la préparation du sommet sur le programme d’investissement prioritaire du G5 Sahel qui se tiendra le 06 décembre prochain à Nouakchott en Mauritanie.

L’Alliance Sahel est une initiative du président français et de la chancelière allemande qui regroupe la France, l’Allemagne, l’Union européenne, la Banque africaine de développement, le PNUD, le Royaume uni, l’Espagne, le Luxembourg, la Banque mondiale, l’Italie, le Pays-Bas et le Danemark.
« L’Alliance Sahel travaille sur le partage des informations sur les projets et programmes. Et c’est 9 milliards d’euros de projets et programmes pour les cinq pays du G5 Sahel » a indiqué Jean-Marc Châtaigner qui a souligné qu’« ensemble, les membres de l’Alliance ont décidé de coopérer étroitement avec le G5 sahel pour essayer de faire des projets et programmes transversaux qui soient mieux coordonnés, à l’échelle des trois frontières (Burkina Faso, Mali, Niger) ».

L’Alliance Sahel, milite pour un décaissement plus rapide des fonds au profit des bénéficiaires. Dans cette optique, le diplomate français a également évoqué avec le président du Faso, la signature d’un protocole d’accord entre l’Alliance Sahel et le G5 Sahel qui regroupe le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Tchad.
Particulièrement pour le Burkina Faso, l’Alliance soutient un appui au financement du Programme d’urgence pour le sahel (PUS) et veut contribuer à la mise en œuvre d’actions de développement dans les zones frontalières qui peuvent être affectées par des conflits.

Direction de la communication de la présidence du Faso



Autres titres
Côte D'Ivoire Sécurisation des frontières: un nouveau poste de police inauguré à Koguiénou/ Doropo 
République Centrafricaine Le Conseil de sécurité proroge le mandat de la MINUSCA et renforce son appui au processus politique 
Bénin La police aux trousses des véhicules non assurés 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Négociations prix des hydrocarbures et justice en couverture des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Patronat, justice et politique au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Roch Marc Christian Kaboré: « Personne n’a chassé personne du pays, ce sont les gens qui ont choisi de fuir leur pays » 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires