Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Bouclage du financement du projet de réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Bouclage-du-financement-du-projet-de-rehabilitation-du-corridor-Cotonou-Niamey

Le gouvernement vient de boucler le financement du projet de réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey, section Béroubouay-Malanville.

Pour les travaux de réhabilitation de la section Béroubouay-Malanville de ce corridor long de 169,4 km, le gouvernement est à la phase de l’achèvement de son financement partiel. Selon le communiqué du dernier conseil des ministres, il a été transmis à l’Assemblée nationale pour autorisation de ratification, de l’accord de prêt signé entre la République du Bénin et le Fonds de l’Opep pour le développement international (Ofid) dans le cadre du financement partiel du projet de réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey: section Béroubouay-Malanville.
Ce prêt, d’un montant de treize milliards deux cents millions(13.200.000.000) de FCfa obtenu du Fonds de l’Ofid, vient compléter celui de soixante-cinq milliards dix millions (65.01 0.000.000) de FCfa déjà obtenu de la Banque islamique de développement (Bid) en avril 2018.

Le chantier prend notamment en compte les travaux de :
– génie civil des lots 1 « Béroubouay-fleuve Coubafari » (148,6 km) et 2 « fleuve Coubafari-Malanville » (20,8 km) ;
– terrassement et corps de chaussée ;
– revêtement, assainissement et drainage ;
– entretien et construction d’ouvrages d’art ;
– signalisation et éclairage, puis équipements de sécurité routière.

De par sa dimension socio-économique, le chantier intègre également des travaux connexes que sont :
– l’aménagement de 65 km de pis tes en terre;
– la construction de 15 salles de classe ;
– la construction de 2 centres de santé;
– la construction de 8 marchés ;
– la réalisation de 10 forages;
– la réalisation de 5 retenues d’eau ;
– la construction de 52 latrines ;
– la construction de 4800 mètres linéaires de clôture de bâtiments administratifs et scolaires.

Les ministres concernés sont instruits de suivre le processus de ratification et d’accomplir les formalités requises pour l’entrée en vigueur du prêt, de même que pour l’exécution du projet à bonne date.



Autres titres
Congo RDC Les opérations de cuivre et cobalt de Boss Mining seront suspendues ce mois, des licenciements en vue 
Guinée Lancement de la première usine de transformation industrielle d'anacarde du pays 
Nigéria En 2018, les Nigérians de la diaspora ont contribué à hauteur de 6,1% du PIB grâce aux envois de fonds (rapport) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Affaire lotissement irrégulière: Modeste Toboula relevé de ses fonctions de préfet du Littoral 
Bénin Invalidation d’une formation d’officier pour « irrégularités » 
Bénin Conseil des ministres du mercredi 20 février 2019 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires