Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les affaires Khalifa Sall et Karim Wade refont surface dans la presse sénégalaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais parvenus mardi à APA traitent, pour l’essentiel, de la déclaration du président de la République Macky Sall sur les cas de Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de la ville de Dakar, et de Karim Wade, fils de l’ancien Chef de l’Etat Abdoulaye Wade.

« Macky Sall élucide les K », barre à sa Une L’Observateur. Concernant l’application de la contrainte par corps, Vox Populi titre « Macky (Sall) rouvre les portes de la prison à Karim (Wade) … ». Pour s’expliquer, ce journal rapporte ces propos du Chef de l’Etat : « s’il (Karim Wade) choisit de rentrer, la loi s’appliquera ».

Dans le cadre de la traque des biens mal acquis, Karim Wade avait été condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) au paiement d’une amende de 136 milliards FCFA.

Macky Sall, à Paris depuis samedi dernier pour participer au centenaire de l’Armistice marquant la fin de la première guerre mondiale, se veut catégorique dans L’AS en déclarant que « les amendes sont à recouvrer. A défaut, c’est la contrainte par corps ». Pour le patron de la mouvance présidentielle, c’est tout simplement « une affaire de Droit et d’application du Droit ».

Toujours dans les colonnes de L’AS, le président de la République s’est aussi prononcé sur l’affaire Khalifa Sall, en soulignant qu’il « n’a jamais nié les faits pour lesquels il a été emprisonné ».

Le maire de la ville de Dakar a été condamné à cinq ans de prison ferme et à une amende de plus d’un milliard de FCFA pour « faux et usage de faux » et « escroquerie portant sur des fonds publics » dans l’affaire de la Caisse d’avance de sa mairie.

Macky Sall a balayé d’un revers de la main la thèse selon laquelle cette condamnation a un soubassement politique. « Il (Khalifa Sall) a dit que c’était une pratique. Ce n’est pas une réponse juridique. Je pense que personne n’a été éliminé volontairement », a-t-il soutenu dans L’AS.

En outre, le président de la République n’a pas exclu d’amnistier totalement les deux hommes politiques. « Dans une circonstance nouvelle d’une réélection, si c’est la volonté des Sénégalais, je peux engager une phase pour la reconstruction nationale, dans un esprit de renouveau et de consensus national. Je pense qu’il faut savoir tourner les pages », a affirmé Macky Sall dans L’AS.

« Karim (Wade) acceptera-t-il ce deal de Macky (Sall) ? », s’interroge pour sa part WalfQuotidien. En tout cas, Me Amadou Sall, responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS, opposition) interviewé par ce journal, n’y va pas avec le dos de la cuillère.

« Il (Macky Sall) pense qu’il peut nous amadouer. Il doit rendre compte sur l’affaire (Arcelor) Mittal, la gestion du pétrole, des mines, du pays et des marchés. Qu’il s’occupe d’abord de son propre cas car nous n’allons pas l’amnistier », a-t-il dit dans les colonnes de ce journal.




Autres titres
Ghana Takoradi: bientôt le démarrage des travaux d’un nouvel aéroport 
Burkina-Faso Négociations prix des hydrocarbures et justice en couverture des quotidiens burkinabè 
Bénin La presse béninoise décortique l’affaire Icc-Services 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La presse sénégalaise narre le succès du Groupe consultatif de Paris 
Sénégal La presse sénégalaise au cœur du groupe consultatif de Paris 
Sénégal Les quotidiens à fond sur la politique et le sacre du Sénégal à la Can de Beach Soccer 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires