Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Préparatifs de la fête de l’indépendance et hausse du prix du carburant à la Une au Burkina


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè parvenus lundi à APA continuent de commenter la hausse du prix du carburant décidée lors du dernier Conseil des ministres, sans oublier les préparatifs de la fête de l’indépendance.

«Festivités du 11-Décembre 2018 : le Premier ministre en superviseur des chantiers», titre Sidwaya.

Le journal renseigne que le Premier ministre (PM), Paul Kana Thiéba a visité, samedi dernier, les infrastructures en cours de réalisation dans la ville de Manga qui abrite les festivités du 11-décembre.

«De la cité à la salle polyvalente, en passant par le stade régional, l’aire du défilé et la place de la Nation, les taux de réalisation varient de 17 à 82%», rapporte Sidwaya, avant d’ajouter qu’à pied d’œuvre, les entreprises en charge des travaux ont rassuré le chef du gouvernement que les infrastructures seront livrées à bonne date.

A ce propos, Le quotidien titre : «Le Premier ministre Thiéba sur les traces des réalisations», là où L’Observateur Paalga arbore: «11-décembre à Manga : Le PM en contremaître sur les chantiers».

Le journal cité en second lieu revient sur la hausse des prix des hydrocarbures entrée en vigueur depuis le vendredi 9 novembre 2018.

Il informe que «la Coalition contre la vie chère sonne le tocsin».

Aujourd’hui au Faso, publie la même déclaration sous le titre: «Hausse du prix du carburant: la CCVC appelle à contrer la mesure».

De son côté, Le Pays publie les réactions d’acteurs syndicaux et d’Organisations de la société civile (OSC), suite à cette augmentation du prix du carburant.

Ainsi, le secrétaire général de l’Organisation nationale des syndicats libres du Burkina (ONL) Paul Kaboré, par exemple, estime qu’il s’agit d’«une mesure difficile mais vitale».

Quant à Sidwaya, il consacre son éditorial au sujet, avec le titre «La loi du marché», faisant remarquer que «depuis l'augmentation récente du prix du carburant, une partie de l'opinion publique ne cesse de relever les prétendues « incohérences » d'un pouvoir qui aurait promis des solutions aux Burkinabé et qui se trouve aujourd'hui être le « bourreau » des populations».

Pour l’éditorialiste, «si ces récriminations peuvent être humainement et socialement, individuellement et collectivement compréhensibles, il y a fort à parier que le gouvernement, dans ce cas d'espèce, a été contraint d'agir, sous la « férule » du marché capitalistique et monopoliste international qui n'a que faire des états d'âme et des sentiments et autres émotions, au demeurant subjectifs, le profit étant sa seule boussole».



Autres titres
Ghana Takoradi: bientôt le démarrage des travaux d’un nouvel aéroport 
Burkina-Faso Négociations prix des hydrocarbures et justice en couverture des quotidiens burkinabè 
Bénin La presse béninoise décortique l’affaire Icc-Services 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Négociations prix des hydrocarbures et justice en couverture des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Patronat, justice et politique au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Roch Marc Christian Kaboré: « Personne n’a chassé personne du pays, ce sont les gens qui ont choisi de fuir leur pays » 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires