Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Conakry: condamnation après la mort de trois individus dans des émeutes


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Conakry:-condamnation-apres-la-mort-de-trois-individus-dans-des-emeutes

La Guinée est confronté à des émeutes politiques récurrentes et de nombreuses tentatives de remettre en cause l’ordre public, la paix, et la sécurité. Lors d’une session extraordinaire du Conseil Interministériel le Jeudi, le gouvernement a « déploré et condamné fermement la mort d’innocents citoyens ».

Des échauffourées opposant les forces de maintien d’ordre à des groupes de jeunes à l’appel à la ville morte lancé par l’opposition ont engendré des morts et plusieurs dégâts matériels. Suite à ces violences, on déplore des « actes de violence, d’agression de paisibles citoyens et de vandalisme dans la banlieue de Conakry ». Le bilan dressé par le gouvernement renseigne de la mort de « trois (3) personnes dont un policier dans l’exercice de ses fonctions».

Face à cette question de la sécurité des citoyens et de leurs biens, le Conseil a rappelé la sacralité de la vie des citoyens, a unanimement condamné la violence sous toutes ses formes, d’où qu’elle vienne, et a regretté les propos et actes de défiance à l’encontre de l’Etat, des Institutions de la République, des forces de défense et de sécurité.

Le gouvernement a exhorté la justice à diligenter les enquêtes pour situer toutes les responsabilités dans la commission des crimes afin que toute personne qui en serait l’auteur ou le commanditaire, qui qu’elle soit, soit punie conformément à la loi.

Rappelons que l’opposition politique a appelé à protester contre ce qu’elle considère comme une violation par les autorités d’un accord conclu en août sur la nomination de représentants du gouvernement local élus lors d’un vote très controversé le 4 février.



Autres titres
Mali Réorganisation administrative du territoire: le Premier Ministre a procédé au lancement de la concertation régionale de Bamako 
Congo RDC Présidentielle: l'opposition a un candidat commun 
Maroc Rendons hommage à ces poilus Marocains de la Première Guerre Mondiale 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Guinée Conakry: condamnation après la mort de trois individus dans des émeutes 
Guinée Manifestations d’élèves à Labé ce jeudi 
Guinée Amnesty s’alarme du nombre de manifestants tués 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires