Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Panique dans la ville de Kassogna suite à un débarquement chinois


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | 1 Commentaires |Imprimer
Panique-dans-la-ville-de-Kassogna--suite-a-un-debarquement-chinois

Les populations de Kassogna dans la préfecture de Coyah ont paniqué suite à un débarquement chinois dans la nuit du 24 au 25 octobre. Celles-ci croyaient avoir affaire à des rebelles. Les autorités une fois sur les lieux ont simplement remarqué que ce n’était qu’une manœuvre de ces bateaux pour rapprocher leur collecte des revendeuses sur les côtes. Voici le communiqué du gouvernement

Suite au mouvement de panique générale à Coyah dans la nuit du 24 au 25 Octobre 2018, le Gouvernement de la République de Guinée porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, que des informations non fondées, relevant essentiellement de la rumeur, ont envahi très tôt ce matin Conakry et les villes de l’intérieur et relayées sur l’internationale faisant état de débarquement de rebelles sur la façade maritime de la Préfecture de Coyah. (Crédit-photo: DIRPA)

Le Gouvernement tient à rassurer les citoyens guinéens et la communauté internationale de la nullité de ces rumeurs. Le Gouvernement livre ici les faits tels qu’ils se sont déroulés.

La société de pêche artisanale ‘’ BINHAYA COPERING de Dubréka’’, qui pêchait au niveau de Dubréka après l’interdiction de la pêche artisanale, a négocié avec certaines mareyeuses du Km36, pour débarquer leurs provisions au port de Kassogna (Préfecture de Coyah).

La société a aligné huit (08) navires de pêche artisanale avancés pour longer toute la rive Nord de Wonkifong et rejoindre ledit port où ils sont arrivés nuitamment.

Les populations riveraines n’ayant pas l’habitude de voir pareils navires, ont pensé que c’étaient des rebelles armés qu’ils débarquaient. Désemparées, elles ont vidé les villages dans une panique générale pour regagner le chef-lieu de la sous-préfecture de Wonkifong et Coyah-Centre.

De bouche à oreille, la rumeur s’est répandue en s’amplifiant pour dire que ces rebelles se dirigeaient sur Coyah.

La déferlante en fuite a envahie Coyah et ses environnants.

Aussitôt informées, les autorités préfectorales de concert avec la hiérarchie militaire ont dépêché sur les lieux, les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour en savoir plus, sur l’objet de ce mouvement généralisé et incontrôlé de foule.

De 22H30 à 5H du matin, ces FDS étaient en communication avec les autorités. Elles ont affirmé n’avoir vu aucun assaillant ni un bateau sur la côte de Wonkifong.

Vers 5 h du matin, l’information a été reçue en confirmant la présence desdits bateaux au port artisanal de Kassogna.

Les autorités sont arrivées sur le site à 6h du matin, en compagnie du Préfet maritime pour constater de visu la véracité de l’information.

Le constat révèle la présence de six (06) navires de pêche artisanale avancés, dont trois (03) avait débarqué déjà leur contenu dans un camion frigo qui a été immédiatement arraisonné. Deux (02) des huit (08) navires qui étaient en rade, ont été arraisonnés par la Marine et escortés jusqu’au niveau d’accostage des six (06) autres.

Monsieur le Ministre de la Pêche, dépêché par Son Excellence Monsieur le Président de la République, a rallié les lieux en vue de coordonner la suite des opérations.

Force est de reconnaître la promptitude avec laquelle nos Forces de Défense et de Sécurité, en permanence sur leur garde, ont réagi sur le terrain par l’envoi d’unités spécialisées de reconnaissance et d’intervention, démontrant, si besoin en était, l’inviolabilité de nos frontières nationales. Le Gouvernement rassure le Peuple de Guinée de sa détermination à barrer la route à toute velléité d’atteinte à la sécurité de la Nation.

Ministère de l’Information et de la communication

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.



Autres titres
Congo RDC Ebola en RDC: le PAM poursuit son aide malgré les dernières attaques meurtrières à Beni 
Côte D'Ivoire Religion, politique et justice à la Une des journaux ivoiriens 
Bénin État civil et politique en bonne place dans la presse béninoise 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 1   Pov'Afrik | Samedi, 3 Novembre 2018
  Pleurer ou Rire ? tout comme quoi on ne semble chez ns avoir les ressources pr exploiter nos propres richesses, "l'etranger" en a et nous depouille de tout, Pov'Afrik
RECHERCHE
Guinée Conakry: condamnation après la mort de trois individus dans des émeutes 
Guinée Manifestations d’élèves à Labé ce jeudi 
Guinée Amnesty s’alarme du nombre de manifestants tués 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires