Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine La probable destitution du président de l’Assemblée nationale à la une des quotidiens centrafricains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens centrafricains visités à APA ce vendredi traitent pour l’essentiel de la destitution programmée du président de l’Assemblée nationale, Abdoul Karim Méckassoua.

A ce propos, le quotidien L’Expansion informe que « la conférence des présidents (a validé) la motion de destitution de M. Meckassoua et (l’a renvoyée) à la plénière ». Et le RJDH de renchérir que « la conférence des présidents (a maintenu) la date de la demande de destitution de Meckassoua ».

Toutefois, le quotidien L’Agora relativise cette information et s’interroge ainsi : « les députés étaient hier réunis à 8 clos à l’Assemblée Nationale. Quoi de neuf ? ». Et Le Démocrate d’informer qu’ « en attendant le vote sur la destitution du président de l’Assemblée nationale le vendredi 26, un climat de peur règne à Bangui et dans l’arrière-pays ».

Cela pousse l’ancien ministre d’Etat et président du Parti national pour un Centrafrique nouveau (PNCN), Cyriaque Gonda, à appeler les députés de la nation à faire preuve de maturité dans cette procédure lancée pour destituer le président de l’Assemblée Nationale.

« La destitution de Meckassoua si cela doit avoir lieu, doit se faire dans un cadre où il y a la transparence, où il y aura l’adhésion de tout le monde, où le peuple verra clair et où on ne mettra pas en péril l’unité et la stabilité encore fragile. Et à ce que je vois, il n’y a rien de clair », affirme-t-il dans les colonnes du quotidien Le Langage.

Sur un tout autre sujet, l’Agence centrafricaine de presse (l’ACAP) informe que le magistrat centrafricain de la chambre d’accusation, Michel Landry Louanga a été élu, pour une durée de deux ans et demi, président de la Cour pénale spéciale par ses pairs à l’occasion de la session inaugurale de cette juridiction. La juge Emmanuel Ducos, elle, devient vice-présidente.



Autres titres
Inter Racisme: l’ONU appelle à pourfendre le nationalisme et le populisme 
Liberia Un centre de formation professionnelle en énergie solaire bientôt à Grand Bassa pour les femmes 
Côte D'Ivoire Programme social du gouvernement: Ce qui est prévu pour la jeunesse ivoirienne 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Campagne de sensibilisation sur la culture de la paix en rca, une forte mobilisation en province 
République Centrafricaine Le président Touadera est de retour a Bangui après un bref séjour de travail au Congo Démocratique 
République Centrafricaine L’ambassadeur de l’Union Africaine porteur d’un message au Chef du Gouvernement 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires