Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Soutien à l’armée et crise à la mine d’or de Bagassi alimentent les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce vendredi évoquent, entre autres sujets, la crise à la mine d’or de Bagassi et la marche de soutien des femmes aux Forces de défense et de sécurité (FDS), la veille à Ouagadougou.

«Lutte contre l’insécurité : le soutien des femmes aux FDS», écrit le quotidien national Sidwaya qui renseigne que l’initiative est de la Coordination des associations féminines de Ouagadougou.

Selon le journal, la marche qui eu lieu, hier jeudi dans l’après-midi, a connu la participation de la Première dame, Sika Kaboré et du médiateur du Faso, Saran Sérémé.

Pour sa part, Aujourd’hui au Faso affiche : «Soutien aux FDS : des femmes burkinabè ont fait du boucan sur le pavé». Ce quotidien montre une image des marcheuses, avec à leur côté, des personnalités comme l’épouse du chef de l’Etat et madame le médiateur du Faso.

Pendant ce temps, Le Quotidien reprend les propos du médiateur du Faso, Saran Sérémé qui professe : «Nous allons vaincre l’ennemi sans visage et lâche».

Le même journal consacre sa manchette à la crise à la mine d’or de Bagassi, dans la province des Balé, à environ 200 Km à l’ouest de Ouagadougou, avec ce titre : «Violente manifestation des populations contre les responsables de la mine».

A ce propos, le quotidien à capitaux publics Sidwaya fait observer qu’il y a «amorce d’une sortie de crise».

Le confrère rapporte que les jeunes de Bagassi, dans la province des Balé, ont barricadé la voie, le mercredi 10 octobre 2018, à 4 heures du matin, pour empêcher les véhicules de la société minière canadienne Roxgold d’accéder au site.

«Le mouvement d’humeur a dégénéré en heurts entre manifestants et forces de l’ordre, occasionnant des dégâts matériels. Le calme est revenu après, et un comité de crise a été mis en place pour désamorcer les probables rebondissements», écrit Sidwaya.



Autres titres
Bénin Examen: report de CEP au 11 juin en raison du ramadan 
Côte D'Ivoire Béoumi: décès, blessés, déplacés suite à une crise intercommunautaire 
Côte D'Ivoire Ramadan : la génération Tchagba offre du sucre, du riz et du lait au Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019 
Burkina-Faso Conférence de presse du Gouvernement: plus de 14 536 685 184 francs CFA pour l’organisation des examens, session 2019 du MENAPLN 
Burkina-Faso Grève du SYNTSHA: les responsables du Ministère de la Santé apporte leur soutien aux agents de santé 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires