Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, enseignement et justice au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L'intégrité territoriale du Royaume, la réforme du système éducatif, le rapport de la Cour des Comptes et l’entrée en vigueur de la loi régissant le travail domestique sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi.

+Le Temps+ aborde l’intégrité territoriale du Royaume. La publication affirme que le Maroc « est chez lui de plein droit dans le Sahara ».

Et cela fait 44 ans que le régime algérien « empoisonne le climat de la région, sape les efforts de construction maghrébine, viole les règles de bon voisinage et détruit l’amitié et la fraternité… plus grave, il arme ouvertement des mercenaires contre le Maroc », déplore-t-il.

Tout au long de ces décennies passées à constater les dégâts de sa politique sur la région, le Polisario a « grandi » aux alentours de Tindouf et engrangé des « sympathies toxiques » au sein de l’Union africaine et, jusque, dans les couloirs des Nations unies, relève-t-il.

+L’Observateur du Maroc et d’Afrique+ souligne que les déficiences du système éducatif sont établies et reconnues, y compris par les officiels marocains, estimant que l’inadéquation entre le marché de l’emploi et la perte de l’engagement civique « ont fait que le constat a été accablant ».

La réforme du système éducatif préconisée s’inscrit dans une démarche globale, qui n’est pas uniquement socioéconomique, mais vise aussi à maintenir l’ouverture du Maroc, son intégration au marché mondial ainsi que son attractivité pour l’investissement étranger, constate-t-il, estimant que les failles du système éducatif sont l’une de causes de deux phénomènes qui concernent le monde entier : le terrorisme et l’immigration clandestine.

+Al Ahdath Al Maghribia+ se fait l’écho du rapport que vient de publier la Cour des comptes au titre de l'année 2017. Ces arrêts, au nombre de 34, sanctionnent plusieurs infractions, impliquant de nombreux responsables publics, dont des directeurs d’établissements publics, des ingénieurs, des administrateurs et des cadres des universités, rapporte le quotidien.

Ce rapport relève des cas d’infraction relative à la gestion financière de certains projets et à la passation des marchés dans plusieurs administrations, notamment le ministère de la Santé, certains établissements universitaires, une société publique chargée de l’habitat et un autre organisme public en charge des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, fait savoir le quotidien.

Dans chaque cas, poursuit le journal, la juridiction financière a procédé à l’extraction et à la classification des principales règles et des principes selon le type du cas, le poste de la personne poursuivie et sa position dans la hiérarchie de l’établissement en question. Concrètement, la Cour des comptes a procédé à la publication partielle de ces décisions au titre de l’année 2017, en dévoilant la hiérarchie administrative des postes concernés et les établissements dont ils relèvent, sans pour autant révéler les noms des personnes faisant l’objet de ces poursuites.

+Finances news hebdo+ revient sur l’entrée en vigueur de la loi règlementant le travail domestique. Pour l’hebdomadaire, cette loi vient « mettre un terme à des années de désert… juridique, qui ont vu s’épandre certains pratiques malsaines ».

« Surexploitation, brimades, tortures physiques et psychologiques sont encore le calvaire quotidien de plusieurs travailleurs domestiques incapables de se défendre et dont les cris de souffrance restent inaudibles, étouffés par des employeurs sans aucun scrupules et dépourvus d’humanité », explique-t-il.

Abordant l’action de la sûreté nationale, +Challenge+ indique que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a persisté dans son entreprise d’ouverture sur la société et sur les Marocains pour la deuxième année consécutive.

L’économie comme d’autres secteurs attendent beaucoup de l’institution sécuritaire. Son efficacité encourage l’investisseur et fait régner un climat de confiance tant dans les marchés que dans les quartiers, affirme le journal, estimant que la police nationale « mérite une grande reconnaissance citoyenne ».

+Akhbar Al Yaoum+ rapporte que dans le cadre du programme du Corps de la paix américain dans le monde, 110 jeunes Américains bénévoles ont été sélectionnés pour prendre part à cette expérience qui a démarré il y a 55 ans. Les 110 jeunes ont été choisis parmi 900 volontaires ayant formulé des demandes pour participer à ce programme au Maroc. La cinquante-cinquième promotion a été fêtée dernièrement par l’ambassade américaine à Rabat à l’occasion de l’arrivée du centième membre de la promotion de cette année, qui séjournera durant deux ans dans les différentes régions du Maroc.

A ce propos, le quotidien précise que les jeunes bénévoles seront accueillis et installés dans des familles marocaines dans les différentes régions du pays. Leur mission est d’assurer l’encadrement d’activités éducatives, associatives et d’enseigner la langue anglaise dans le cadre d’un programme suivi par le ministère marocain de la Jeunesse et des sports.

Ce programme du Corps de la paix, créé par le président John F. Kennedy en 1961, a pour mission de promouvoir la paix et l’amitié dans les différentes contrées du monde. Cette mission répond à trois objectifs. Il s’agit d’aider les personnes des pays ciblés à répondre à leurs besoins en formation des compétences, d’aider à promouvoir une meilleure connaissance de la culture américaine par les habitants des régions des pays desservis et d’aider à promouvoir une meilleure connaissance de la culture de ces habitants par le peuple américain.



Autres titres
Burkina-Faso Visite de Le Drian et sécurité au menu de la presse en ligne burkinabè 
Maroc Politique, économie et social meublent la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens à fond sur la tournée économique de Macky Sall et les réactions au rapport de HRW 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Maroc Politique, économie et social meublent la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc Sécurité, économie et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Ouh là là, la belle correction enfilée par les saoudiens aux terropolisariens et à leurs mentors algériens à l'ONU ! 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires