Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine La journée internationale de la paix et l’assistance aux victimes de Bemba à la une de la presse centrafricaine


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux centrafricains de ce lundi font la part belle à la célébration de la journée internationale de la paix et au lancement du programme d’assistance aux victimes de Jean-Pierre Bemba.

Traitant de la célébration de la journée internationale de la paix, l’Agence Centrafricaine de Presse (ACAP) note que Jean-Christophe Nguinza, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de la Protection sociale, a présidé, vendredi dernier à Bangui, les festivités marquant ladite Journée organisée sur le thème « le droit à la paix : 70 ans après la déclaration universelle des droits de l’Homme ».

Pour sa part, le journal l’Aigle informe que, dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la paix, la MINUSCA a organisé l’activité Lengo Songo pour les jeunes de différents arrondissements de Bangui.

Cette manifestation « vise à renforcer les liens intercommunautaires et à briser les barrières de suspicion et de peur entre les populations ». Souhaitant contribuer à l’atteinte de la paix, le Réseau des journalistes pour les droits de l’Homme (RJDH) a même publié un poème mettant en avant le fait que « la paix est devenue une denrée rare dans le monde ».

En outre, le RJDH rapporte que « le programme d’assistance au profit des victimes de Jean- Pierre Bemba a été lancé le 20 septembre dernier à Bangui ». « Ce programme d’urgence a été mis en place pour donner espoir au peuple centrafricain, victime d’exactions des éléments Baniamoulengue entre 2002 et 2003. Nous sommes venus annoncer la bonne nouvelle aux victimes et au peuple centrafricain », a déclaré Mama Koité Doumbia, Représentante des Etats Africains au Conseil d’administration du Fonds au profit des victimes de Jean-Pierre Bemba.

Elle s’exprimait dans la capitale centrafricaine lors de la célébration du 20ème anniversaire du statut de Rome (Italie) de 1998 qui a porté sur les fonts baptismaux la Cour pénale internationale (CPI).

A ce sujet, Centrafric Matin relève que « Peter Lewis, le greffier de la Cour pénale internationale (CPI), Mama Koité Doumbia, la représentante des Etats africains au Conseil d’administration du Fonds au profit des victimes et Pieter De Baan, le Directeur du Fonds ont animé, à Bangui, une conférence de presse conjointe ». Au cours de ladite rencontre, le greffier de la CPI a indiqué que « de nombreuses personnes vivent sans justice ».

Jean-Pierre Bemba, l’ancien chef de guerre, a passé une dizaine d’années en prison à La Haye (Pays-Bas) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.




Autres titres
Algérie Le journaliste Adlène Mellah de nouveau sous mandat de dépôt 
Congo RDC Enclavement de plusieurs localités après l’effondrement du pont Kasindi 
Bénin Politique et économie, sujets dominants dans la presse béninoise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine L’Honorable Laurent NGON-BABA, a regagné Bangui 
République Centrafricaine Journée internationale des volontaires 2018: encourager le volontariat pour bâtir des communautés solides 
République Centrafricaine Economie et politique en vedette dans la presse centrafricaine 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires