Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Terrorisme et politique en vedette dans les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè, dans leurs livraisons de ce lundi, évoquent des sujets ayant trait essentiellement à la politique et à la lutte contre le terrorisme.

«Région de l’Est : la loi des séries se poursuit», arbore en première page, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso, qui ajoute qu’il y a eu «des frappes aériennes à Gayérie et à Pama».

Ce journal rapporte que «de l’est du Burkina Faso ensanglanté, nous parviennent chaque semaine, les suppliques et les pleurs des populations tétanisées et endeuillées par les fragrances mortelles d’attaques armées».

Pour sa part, le quotidien privé Le Pays affiche : «Enième attaque meurtrière à l’Est : 8 civils tués», avant de souligner que «l’armée bande les muscles», évoquant ainsi, un communiqué du chef d’Etat-major des armées.

L’extrait du document de source sécuritaire renseigne que «l’armée burkinabè est entrée en action hier dimanche 16 septembre dans les zones de Pama et de Gayérie, en pilonnant les positions des fameux +individus non identifiés+».

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso mentionne en guise de titre: «Insécurité à l’Est : sachons raison garder».

Le journal fait remarquer qu’«alors qu’au Nord une certaine accalmie sécuritaire commence à poindre à l’horizon, l’Est par contre, est depuis quelques mois, le théâtre d’attaques terroristes récurrentes».

Le quotidien à capitaux public Sidwaya, aborde la rentrée politique du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), faisant remarquer : «le parti face aux défis sécuritaires».

Le même journal publie «le diagnostic de l’UPC (Union pour le progrès et le changement, opposition» face à la situation nationale.

L’Observateur Paalga consacre sa manchette à cette actualité, sous le titre : «Rentrée politique du MPP: Clément et ses 400 terroristes».

Selon la publication, le ministre de la Sécurité, Clément Sawadogo, par ailleurs, 2e vice-président du MPP, a indiqué que «plus de 400 présumé terroristes croupissent en ce moment dans les cachots burkinabè».



Autres titres
Afrique de l'Ouest Au Comité des droits de l’enfant, la Côte d’Ivoire présente son numéro vert pour « enfants en détresse » 
Inter Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde 
Mali IBK honore le héros des inondations du 16 mai 2019 Mamoutou Diarra élevé à la médaille de « Sauvetage » intégrera la protection civile 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2019 
Burkina-Faso Conférence de presse du Gouvernement: plus de 14 536 685 184 francs CFA pour l’organisation des examens, session 2019 du MENAPLN 
Burkina-Faso Débrayage des agents de péages du 23 au 25 mai 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires