Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique La BAD approuve un financement de plus de 55 milliards FCFA pour soutenir la production du bétail et du poisson au Cameroun


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
La-BAD-approuve-un-financement-de-plus-de-55-milliards-FCFA-pour-soutenir-la-production-du-betail-et-du-poisson-au-Cameroun

Le conseil d’administration du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 12 septembre 2018, un financement de 84 millions d’euros (un peu plus de 55 milliards de francs CFA) en faveur du gouvernement camerounais, afin d’appuyer la modernisation de la production de la viande de bœuf, de porc et de poisson dans le pays, a annoncé l’institution financière panafricaine.

Spécifiquement, précise la BAD, le projet qui sera implémenté grâce à ce financement vise « à élever les normes et la compétitivité dans des filières clés de l’élevage, telles que l’amélioration génétique, l’alimentation, l’abattage, la transformation, la conservation et le transport. Pour la production du poisson, l'accent sera mis sur l'élevage, la conservation, le stockage et la transformation ».

Bien que le projet ait une portée nationale, apprend-on, le gouvernement camerounais a identifié trois zones comme cibles principales. Il s’agit de la région du Nord-Ouest pour la production, et des régions du Centre et du Littoral, en ce qui concerne la consommation. « L'impact des actions transversales se fera toutefois également sentir dans les autres régions du pays », souligne la BAD.

Le projet bénéficiera principalement aux éleveurs et leurs coopératives, qui constituent 45% de la main-d'œuvre du secteur pastoral. Sont également ciblés, les pisciculteurs, les producteurs et vendeurs d'intrants, les commerçants, les femmes poissonniers et les transformateurs. En outre, apprend-on, « jusqu'à 350 diplômés de l'enseignement supérieur seront formés et installés en tant que chefs d'entreprise ».

Au total, ce projet coûtera 99,27 millions d’euros (65,133 milliards de francs CFA), dont 55,1 milliards de francs CFA débloqués par la BAD, et près de 10 milliards de francs CFA par le gouvernement camerounais.

Brice R. Mbodiam



Autres titres
Afrique de l'Ouest La BOAD célèbre ses 45 ans 
Côte D'Ivoire Le Chef de l’Etat a eu une séance de travail avec une Mission du FMI 
Liberia La compagnie électrique nationale engage la lutte contre le vol d’électricité 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique Classement des passeports africains selon le nombre de destinations libres qu’ils autorisent 
Afrique Classement 2018 des économies africaines les plus compétitives selon le World Economic Forum 
Afrique Indignation du gouvernement congolais suite à l’expulsion de ses ressortissants de l'Angola 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires