Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, enseignement et immigration au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi traitent de plusieurs sujets notamment les chantiers de la rentrée qui devraient être menés par le gouvernement, la question de l'usage de noms issus du dialecte marocain dans des textes de lecture fonctionnels, lutte contre l’immigration clandestine et la conférence internationale sur la gestion de l’eau prévue début octobre à Agadir.

+Challenge+ écrit que le mois de septembre signe un nouveau départ dans plusieurs domaines, ajoutant que la rentrée scolaire et universitaire coïncide avec la rentrée politique et économique.

Les chantiers, dont l'ouverture est très attendue, devraient contribuer à améliorer l’état de notre jeunesse à travers une éducation et une formation augmentant le degré de l’employabilité et luttant contre toutes les formes de la précarité et partant, de l’instabilité sociale, précise l’hebdomadaire.

Affronter les vrais défis et pouvoir les relever n’est pas qu’une question de programmation de projets et d’affectation des ressources, elle est profondément liée au sens qu’on donne à la responsabilité et à la pratique politique, estime-t-il.

+La Vie Eco+ s’intéresse au champ éducatif national. Il souligne ainsi que l’information propagée concernant l'usage de noms issus du dialecte marocain dans des textes de lecture fonctionnels est partiellement fausse, notant que le ministère de l’Éducation nationale a réagi en assumant l’un des visuels citant des douceurs marocaines, tout en réfutant les autres.

Le fait que les trois pages puisées dans divers supports pas tous marocains aient été sciemment rassemblées et partagées simultanément ne peut avoir qu’un objectif hostile, estime la publication.

Il relève, en revanche, que c’est plutôt ce sentiment d’aggravation de la dégradation de l’enseignement qui est en ligne de mire et qui a engendré une forme de révolte.

Dans le même sillage, +Al Bayane+ indique que la commission d'évaluation, composée de spécialistes en didactique des manuels scolaires, n'a constaté aucun motif pédagogique qui empêcherait l'usage de noms issus du dialecte marocain dans des textes de lecture fonctionnels.

Dans une mise au point au sujet de certains nouveaux manuels scolaires du cycle primaire, le ministère l'Éducation nationale souligne que la Vision stratégique de la réforme du système de l'éducation et de la formation prévoit que l'école doit être un vecteur et un outil de transfert de la culture, tout en insistant sur le rôle fonctionnel des langues adoptées, notamment en matières de consécration de l'identité et d'ouverture sur le monde.

Au registre de la lutte contre l’immigration, clandestine, +Al Ahdath Al Maghribia+ cite une déclaration du porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi qui a affirmé que le Maroc ne peut permettre que ses territoires servent d'abris pour les réseaux de trafic d'êtres humains et refuse de jouer au gendarme dans la région.

Le Maroc a oeuvré, en parfaite coordination avec les représentations diplomatiques des pays concernées et les organisations internationales en charge de la migration, à assurer le retour volontaire des migrants à leurs pays d'origine dans des conditions respectant leur dignité et leurs droits, a soutenu le ministre, cité par le quotidien, ajoutant que 22.000 immigrés ont bénéficié de cette opération depuis 2014, dont 1.400 au titre de l'année 2018.

+L'Opinion+ rapporte que la ville d'Agadir abritera, du 4 au 6 octobre une conférence internationale sur l'eau sous le thème « Gestion de la pénurie de l'eau au niveau des bassins versants : innovations et développement durable ».

Prendront part à cette manifestation scientifique des acteurs du secteur de l'eau issus d'une trentaine de pays d'Afrique et d'Europe : décideurs, experts et représentants d'institutions internationales. Objectif : mettre l'accent sur le développement des récentes innovations dans le domaine du recyclage des eaux usées, l'utilisation des eaux saumâtres, le dessalement de l'eau de mer, la rationalisation de l'utilisation de l'eau dans l'agriculture, fait savoir la publication.



Autres titres
Burkina-Faso Visite de Le Drian et sécurité au menu de la presse en ligne burkinabè 
Maroc Politique, économie et social meublent la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens à fond sur la tournée économique de Macky Sall et les réactions au rapport de HRW 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Politique, économie et social meublent la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc Sécurité, économie et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Ouh là là, la belle correction enfilée par les saoudiens aux terropolisariens et à leurs mentors algériens à l'ONU ! 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires