Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Plus de 2 milliards $ mobilisés à Berlin pour soutenir les pays du bassin du lac Tchad dans la lutte contre Boko Haram


Economie et finances

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Plus-de-2-milliards-$-mobilises-a-Berlin-pour-soutenir-les-pays-du-bassin-du-lac-Tchad-dans-la-lutte-contre-Boko-Haram

Une conférence internationale des donateurs, tenue lundi à Berlin en Allemagne, a permis de mobiliser environ 2,52 milliards $ pour venir en aide aux pays du bassin du lac Tchad (Nigeria, Tchad, Niger et Cameroun) dans la lutte contre Boko Haram. Cette aide qui sera décaissée « dans les années à venir », servira notamment à la protection des civils, la prévention des crises et à la stabilisation de la région.

Ainsi, l’Allemagne, le pays hôte, a promis 265 millions d’euros, tandis que la Norvège s’est engagée pour 125 millions $. On compte également les États-Unis (420 millions $), la Suisse (20 millions $), la France (131 millions d'euros), la Belgique (45 millions d'euros), la Finlande (2,3 millions d'euros), le Danemark (72,5 millions d’euros). Mais aussi le Royaume-Uni (146 millions de livres sterling), le Canada (68 millions de dollars canadiens), l’Union européenne (231,5 millions d'euros), le Luxembourg (40 millions d’euros) et l’Espagne (3,2 millions d’euros).

Par ailleurs, 467 millions $ supplémentaires seront mis à disposition sous la forme de prêts à faible taux. De plus, l’Allemagne a déclaré vouloir ajouter 100 millions d’euros d’aide humanitaire à la région d’ici 2020, ainsi que 40 millions d’euros destinés à la prévention des conflits et à la stabilisation de la région.

Se réjouissant pour ces promesses, M. Mark Lowcock, sous-secrétaire général des Nations Unies pour les affaires humanitaires et coordinateur des secours d'urgence, a déclaré que « cette contribution à la conférence aidera à fournir une assistance humanitaire vitale dans tout le bassin du lac Tchad ».

Toutefois, a-t-il averti, « la crise n'est pas terminée. Il reste encore 10 millions de personnes nécessitant une assistance vitale. (…) Un quart des personnes que nous essayons d’atteindre sont déplacées de chez elles et le seul moyen de rester en vie est ce que fournissent les organisations humanitaires ».

Notons qu’avant la tenue de cette conférence, une dizaine d’organisations non gouvernementales actives dans la région du lac Tchad avait déclaré que 11 millions de personnes avaient un besoin urgent d’aide humanitaire.

Pour rappel, la Conférence des donateurs sur le bassin du lac Tchad tenue à Oslo en février 2017, avait permis de mobiliser 672 millions $.



Autres titres
Côte D'Ivoire Filière mangue: 180000 tonnes par an, 3ème fournisseur du marché européen 
Guinée Mines: des investissements massifs sans précédent dans le secteur minier 
Sénégal Le président de la BAD et Macky Sall réceptionnent le train express régional de Dakar 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique La Guinée, le Maroc et le Mali en tête de liste des pays d’origine des migrants ayant tenté de rallier les côtes européennes en 2018 
Afrique Ramaphosa a tenu sa promesse: le salaire minimum de 211 euros par mois est entré en vigueur en Afrique du Sud 
Afrique Les meilleurs pays africains pour faire des affaires en 2019, selon Forbes 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires