Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Le HCR tire la sonnette d’alarme face aux récentes violences contre les étrangers en Afrique du Sud


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-HCR-tire-la-sonnette-d-alarme-face-aux-recentes-violences-contre-les-etrangers-en-Afrique-du-Sud

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, s'est dit mardi est extrêmement préoccupé par les récentes violences xénophobes en Afrique du Sud. Parmi les personnes visées se trouvaient des réfugiés et des demandeurs d’asile.

Quatre personnes auraient été tuées dans la région de Soweto, à Johannesburg, la semaine dernière, lors d’attaques lancées par des manifestants en colère, tandis que beaucoup d’autres ont été affectées par de précédentes vagues de violence. Des foules ont pillé et détruit des biens appartenant à des ressortissants étrangers. Des tensions ont également été récemment observées dans les provinces du KwaZulu Natal et du Cap occidental.

Le HCR demande aux autorités de veiller à ce que les responsables d’actes de violence et de violations des droits de l’homme soient traduits en justice. « Nous demandons instamment tous les efforts possibles pour éviter de futures attaques, y compris l’incitation ou les tentatives de bloquer des solutions pacifiques. Si elles ne sont pas contrôlées, ces attaques xénophobes pourraient entraîner d’autres dommages et des destructions », a dit un porte-parole du HCR, Charlie Vaxley, lors d'une conférence de presse à Genève.

Parallèlement, le HCR appuie les efforts déployés par le gouvernement pour venir en aide aux personnes déplacées ou affectées par le déplacement, a-t-il a précisé.

Ces derniers jours, le personnel du HCR a rendu visite aux réfugiés et aux demandeurs d’asile touchés par les violences récentes à Soweto afin d’évaluer leur situation et leurs besoins. De nombreux commerçants étrangers ont été touchés par la violence et leurs petits magasins - souvent leur seul moyen de subsistance - ont été pillés et détruits.

« Le HCR se félicite des préoccupations exprimées par de nombreux Sud-Africains qui appellent à la coexistence pacifique et à l’harmonie avec les ressortissants étrangers. Et nous demandons au gouvernement et à la société civile de prendre d’urgence des mesures afin de prévenir la répétition de la violence contre les ressortissants étrangers en Afrique du Sud », a dit le porte-parole de l'agence.

L’Afrique du Sud accueille actuellement 280.027 réfugiés et demandeurs d’asile.



Autres titres
Ghana Une Ghanéenne lauréate du Prix de la femme policier des Nations Unies 
Congo RDC Ebola en RDC: le PAM poursuit son aide malgré les dernières attaques meurtrières à Beni 
Côte D'Ivoire Religion, politique et justice à la Une des journaux ivoiriens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique L’Angola, l’Ethiopie et le Kenya représentent 47% du total de la dette de l’Afrique envers la Chine ! 
Afrique L’ONU appelle à aider le Sahel à faire face au changement climatique 
Afrique Plus de 30.000 Camerounais sont réfugiés au Nigéria suite aux violences (HCR) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires