Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Lutte contre la corruption et la réforme du système éducatif au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La lutte contre la corruption et la réforme du système éducatif constituent l'essentiel des sujets traités par les quotidiens marocains de ce samedi.

+Al Ahdath Al Maghribia+, qui s'arrête sur les efforts déployés pour lutter contre la corruption, souligne que le numéro vert mis en place par le ministère public à la disposition des citoyens pour dénoncer ce fléau, a démontré son efficacité pour interpeller un grand nombre de corrompus.

Le journal précise, en revanche, que la lutte contre la corruption est une question compliquée qui ne peut être combattue uniquement à travers des textes juridiques, quelle que soit leur rigueur et leur sophistication, notant que l’avidité et la volonté de s’enrichir illégalement sont devenus des droits inaliénables pour certains.

Il relève, ainsi, que cette ligne téléphonique, qui représente un mécanisme simplifié pour impliquer les citoyens dans la lutte contre ce fléau, nécessite une volonté ferme de l’Etat et des citoyens, une volonté qui dissuadera les personnes concernées.

+L’Opinion+ s’intéresse au système éducatif national. Il indique que le Conseil des ministres présidé par le Roi Mohammed VI vient d’adopter la loi cadre relative à la réforme du système éducatif, à la lumière de la vision stratégique 2015-2030.

Fruit d’un consensus national et d’un dialogue élargi ayant associé les différents partenaires et parties concernées, cette loi cadre constitue une évolution essentielle, à portée stratégique pour le secteur, poursuit le journal.

Il estime également que si certaines dispositions de cette loi font l’unanimité sur leur pertinence, d’autres suscitent des craintes, voir des polémiques sur un retour sur des principes historiques de l’école marocaine.

+Al Massae+ écrit que la rentrée scolaire 2018-2019 sera, à coup sûr, fortement marquée par l’affaire des enseignants contractuels, qui demandent la titularisation. Cette affaire a miné ce secteur, objet de plusieurs réformes sans pour autant sortir de l’ornière.

Après un mouvement de colère organisé, mercredi et jeudi, devant le siège du département de l’Education nationale à Rabat, le gouvernement est sorti de son silence pour les rassurer, sans pour autant expliciter son offre, souligne la publication.

Lors de sa conférence hebdomadaire, Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, a évité de rentrer dans les détails du projet lorsqu'il a évoqué la nouvelle situation administrative des enseignants au niveau des académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF), fait remarquer le quotidien. L’ancien ministre de la Communication a fait savoir que les statuts des AREF leur garantissent la stabilité sociale et professionnelle et leur assurent tous leurs droits sociaux, à l’instar du statut de la fonction publique qu’ils réclament.



Autres titres
Maroc Migration, économie et condition féminine au menu des hebdomadaires et quotidiens marocains 
Burkina-Faso Enseignement et justice au menu de la presse en ligne burkinabè 
Sénégal Les quotidiens à fond sur la politique et le sacre du Sénégal à la Can de Beach Soccer 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Migration, économie et condition féminine au menu des hebdomadaires et quotidiens marocains 
Maroc Déploiement d’un nouvel instrument de financement axé sur les résultats 
Maroc Fusillade de Strasbourg : réaction du Roi du Maroc 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires