Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La presse sénégalaise commente la révocation du maire de Dakar


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais reçus samedi à APA mettent en exergue la révocation, hier par Décret présidentiel, de Khalifa Sall de ses fonctions de maire de Dakar, au lendemain de la confirmation par la Cour d’Appel de Dakar de sa condamnation en première instance à cinq ans de prison.

« Révocation du maire de Dakar-Macky achève Khalifa », titre Sud Quotidien, faisant état d’un « clap de fin d’une procédure hâtive » contre le prisonnier qui a pourtant déclaré sa candidature à l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Pour Me Khoureïchi Bâ, avocat du maire de Dakar, « une telle décision (la révocation) ne peut être du droit, c’est de la forfaiture ».

Mais tel n’est pas l’avis de Seydou Guèye, porte-parole du Gouvernement qui affirme que « la révocation est une décision subséquente de la condamnation ».

« Révocation du maire de Dakar-Macky abrège le Khalifa Sall », renchérit Walfadjri, estimant que « Khalifa boit la coupe jusqu’à la lie ».

Dans ce journal, opposition et société civile dénoncent « un coup de force ».

De son côté, Libération note : « Dakar, capitale sans maire ». Mais selon nos confrères, « Khalifa se braque et attaque la décision devant la Cour suprême », même si Ndiogou Sarr, professeur de droit précise que « le recours n’est pas suspensif ».

« Khalifa Sall révoqué de ses fonctions de maire de Dakar-Le coup de massue ! », s’exclame EnQuête, soulignant que moins de 48 heures après la confirmation de sa condamnation en première instance, l’édile de la capitale a été révoqué de ses fonctions par décret présidentiel.

« Macky éjecte Khalifa », poursuit L’As, dans lequel journal, Me Ousmane Sèye estime que « la décision prise par le président est parfaitement légale ».

« L’élu de Dakar révoqué-Macky KAS le maire. Le président se justifie par la condamnation de Khalifa en Appel », titre Le Quotidien, à côté de Vox populi qui renseigne que « Macky dépouille Khalifa de sa mairie ».

Toutes choses qui font dire à L’Observateur que « Macky sabre Khalifa » avec l’article 135 du Code général des Collectivités territoriales.



Autres titres
Cameroun Après de nombreux reports, la réception définitive du barrage de Mekin est annoncée pour le 15 janvier 2020 
Niger Le Président de la République a présidé dimanche matin la cérémonie des obsèques officielles du Colonel Boulama Manga, Grand Chancelier des Ordres Nationaux 
Afrique de l'Ouest Crises survenues en Côte d’ivoire: 90 victimes des régions du Loh Djiboua et du Haut Sassandra reçoivent le « yako » symbolique du Gouvernement 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Conseil des ministres du 17 avril 2019 
Sénégal Assainissement: bientôt une vaste opération de déguerpissement 
Sénégal EFS: Formation « Combat de l’éclaireur » pour des commandos sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires