Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes: entrée en vigueur d’une nouvelle image


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Avertissements-sanitaires-sur-les-paquets-de-cigarettes:-entree-en-vigueur-d-une-nouvelle-image
Cette nouvelle image est entrée en vigueur depuis le 25 aout 2018 pour 12 mois

L’état du Sénégal vient de lancer la deuxième image sur les paquets de cigarettes qui est entrée en vigueur ce dimanche 25 aout 2018 pour une durée d’un an.

La Ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB) salue cette décision, et encourage le gouvernement à toujours aller dans le sens de corser davantage les mesures qui peuvent avoir des impacts significatifs dans la baisse de la consommation du tabac dans notre pays.

Les avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes sont parmi les principales sources d’informations sanitaires : les fumeurs indiquent que ce sont les paquets qui leur fournissent des informations sur les risques liés au tabac, plus que toute autre source à l’exception de la télévision. Les avertissements sanitaires sont une intervention sanitaire publique extrêmement économique et d’une extraordinaire portée. À raison d’un paquet consommé par jour, les fumeurs sont potentiellement exposés aux avertissements plus de 7 000 fois par an. Les non-fumeurs, notamment les enfants et les jeunes, déclarent également qu’ils sont plus sensibles aux avertissements sanitaires qui figurent sur les paquets et qu’ils en sont tout à fait conscients d’après l’OMS.

Les avertissements sanitaires comportant des informations sur des services de cessation – comme un numéro d’appel gratuit à une ligne téléphonique d’aide « à la cessation » exercent un impact considérable sur l’utilisation de ces services et constituent une méthode peu onéreuse pour promouvoir la cessation et soutenir les efforts des fumeurs pour changer.

L’article 6 de la loi 2014-14 du 28 mars 2014, stipule : que Chaque paquet ou cartouche de produits du tabac et toutes les formes de conditionnement et d'étiquetage extérieurs de ces produits doivent comporter, en caractères indélébiles, des mises en garde sanitaires sous forme de textes et d'images en couleur décrivant les effets nocifs de la consommation de tabac et couvrant au minimum soixante-dix pour cent (70 %) de chacune des faces principales (en recto et verso) du paquet de tabac et de produits du tabac et du conditionnement extérieur.

Et Selon l’arrêté N° 18415 du 08 décembre 2016 fixant la liste des mises en garde sanitaire et les modalités d’apposition de renouvellement sur les conditionnements du tabac et des produits du tabac exige que le nombre d’images couplées chacune à un message écrit à apposer sur les deux faces principales pendant les vingt-quatre (24) mois est fixé à deux (2). Une image est utilisée les douze (12) premiers mois et une autre image les douze (12) derniers mois.

L’industrie du tabac a une période de transition de trois (3) mois durant laquelle deux séries se succéderez, et seront utilisées simultanément.

Aujourd’hui des études sont en train d’être menées pour voir l’impact de la mise en œuvre des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes avec l’image du vieux mourant et qui seront bientôt publié.

La LISTAB se félicite des avancées majeures notées dans la mise en œuvre de la loi même s’il y a encore beaucoup de chose à améliorer surtout dans la formation des agents chargés d’appliquer la loi sur le terrain, et de la disponibilité effective des carnets de contravention, qui constitue un frein qui empêche la police et la gendarmerie de faire leur travail.

La LISTAB demande à l’Etat d’accélérer le processus de prise du dernier « décret d’application sur la fixant les modalités, la procédure et les conditions de délivrance et de retrait de l’autorisation d’ouverture et fermeture d’un des débits de tabac » pour que la cigarette ne soit plus commercialisée que dans les débits de tabac, ce qui permettra de sortir définitivement le tabac des boutiques et de le rendre inaccessible aux populations les plus vulnérables qui sont les jeunes et les mineurs.


Amadou Moustapha GAYE
Président de la Ligue sénégalaise contre le tabac LISTAB



Autres titres
Inter L'abus d'alcool tue trois millions de personnes par an, estime l'OMS 
Zimbabwe le choléra se propage à Harare et fait 25 morts selon un nouveau bilan (OMS) 
Nigéria Le gouvernement adopte un plan quinquennal de 16,7 milliards $ pour la santé 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Décès du chef du protocole de la Présidence: Abdoulaye Wade rend hommage à Bruno Diatta 
Sénégal La presse sénégalaise se souvient du naufrage du bateau « Le Joola » 
Sénégal Les Lionnes du basket et la dengue s’offrent la Une de la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires