Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Attaque terroriste et suspension des routiers grévistes à la une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce mercredi traitent de la crise au sein des chauffeurs routiers ayant abouti à la suspension de deux structures syndicales par le gouvernement, sans oublier l’attaque terroriste à Pama (Est) qui s’est soldée par la mort de sept éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS).

Le journal Le Quotidien, sous le titre «Attaque terroriste à Pama/Est: 7 éléments des FDS tués, 6 blessés dont deux graves», montre à sa une les images poignantes du véhicule ayant sauté sur une bombe artisanale.

Pour sa part, le quotidien public Sidwaya mentionne: « Double attaque à l’Est: sept militaires tués, six autres blessés», avant de rappeler que c’est la deuxième fois que des soldats sont victimes d’une mine artisanale dans cette partie du Burkina.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso rapporte que c’est la brigade de gendarmerie de Pama, chef-lieu de la province de la Kopienga (Région de l’Est) qui a été attaquée, le mardi 28 août 2018, vers 1 heure (locale et GMT) du matin, par un groupe d’assaillants armés, non encore identifiés.

Dans son commentaire ‘’Regard sur l’actualité’’, le même journal souligne qu’il y a «de l’urgence à bétonner le front Est».

«Mais on ne le dira jamais assez, cette sale guerre que l’ennemie invisible nous impose ne sera pas gagnée sans une franche collaboration des populations qui sont après tout, les premières bénéficiaires de la paix, de la sécurité et de la stabilité», conclut L’Observateur Paalga.

La crise qui oppose l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) à l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) continue d’alimenter la presse nationale.

Les journaux commentent notamment la suspension temporaire des deux structures, une mesure prise la veille par le gouvernement.

Ainsi, le quotidien national Sidwaya arbore en manchette : «Grève des routiers: L’OTRAF et l’UCRB temporairement suspendues», là où le quotidien privé Le Quotidien affiche : «Le gouvernement suspend l’OTRAF et l’UCRB».

Le Pays relate qu’après une rencontre entre responsables de l’OTRAF et de l’UCRB qui n’a pas fait fléchir les chauffeurs en grève depuis quatre jours, c’est le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba qui a patronné une rencontre en début d’après-midi, hier mardi à la Primature.

«Au terme de cette rencontre, le Premier ministre a annoncé la suspension temporaire des activités de l’OTRAF et de l’UCRB», écrit le quotidien.

De son côté, L’Observateur Paalga affiche: «Grève chauffeurs routiers: Le PM montre les muscles pour que ça roule».




Autres titres
Maroc Diversité de sujets au menu des quotidiens marocains 
Cameroun Les journaux camerounais en mode diversité 
Bénin Les quotidiens béninois dissèquent la visite de Talon en Norvège et le budget 2019 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Préparatifs de la fête de l’indépendance et hausse du prix du carburant à la Une au Burkina 
Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè à fond sur la hausse du prix du carburant 
Burkina-Faso Infrastructures routières: le plus grand échangeur burkinabé inauguré jeudi prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires