Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Renforcer les connaissances des médias centrafricains sur la Réforme du Secteur de la sécurité


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Renforcer-les-connaissances-des-medias-centrafricains-sur-la-Reforme-du-Secteur-de-la-securite

Dans le cadre du renouvellement des forces de Police et de Gendarmerie, une cinquantaine d’acteurs du Secteur de la sécurité (RSS) et de représentants de médias centrafricains (presse écrite, radio, télévision, agences de presse) se sont réunis, ce lundi 20 août 2018 à Bangui, avec pour objectif de faciliter aux journalistes la compréhension du concept de la RSS et du processus de sa mise en œuvre en RCA pour une meilleure vulgarisation auprès des populations.

Présidée par le ministre Conseiller spécial, Coordonnateur DDRR/RSS/RN à la Présidence de la République, Jean Willybiro Sako, qui avait à ses côtés le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies chargé des affaires politiques, Kenneth Gluck, ladite session s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de RSS 2017-2021, validée le 10 mars 2017.

« Vous, journalistes, êtes le canal approprié pour apporter les bonnes et justes informations aux populations, aux groupes armés et à leurs victimes, en conduisant une campagne objective de proximité et de multimédia à travers les différents canaux de communication media et hors media, sur les vrais objectifs du processus de la RSS tel qu’engagé par le gouvernement », a indiqué Jean Willybiro Sako, rappelant aux représentants des médias leur grande responsabilité dans la bonne conduite de la RSS. Pour le ministre conseiller, une ambition commune bâtie autour de quatre priorités devrait guider les travaux. Elle consiste à : « vous approprier de la RSS, multiplier dans vos médias respectifs des échanges vers nos populations […] ; faire de la RSS un outil au service du développement dans la paix et le travail […] ; contribuer au règlement pacifique des crises chaque fois que nous sommes concernés […] ; et faire en sorte que la RSS porte la démocratie, l’affirmation que tout Centrafricain doit pouvoir circuler librement et jouir de sa citoyenneté » .

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies chargé des affaires politiques, relèvera, pour sa part, que la communication occupe une place essentielle dans le processus de RSS. Elle permet de partager l’information susceptible de faciliter la compréhension de l’esprit et de la lettre des reformes par la population qui doit être au cœur des préoccupations sécuritaires. Aussi, est-ce a juste titre que « les médias sont des vecteurs incontournables pour mesurer la qualité des interactions entre les populations et les forces de défense et de sécurité, afin d’informer les décideurs sur l’opinion publique. Dans un contexte parfois marqué par beaucoup de tensions, ils peuvent attiser le feu, tout comme ils peuvent le calmer. »

Kenneth Gluck a profité de l’occasion pour réaffirmer l’engagement de la MINUSCA à soutenir le gouvernement centrafricain dans la poursuite de ses efforts multiformes pour consolider la paix, la sécurité, la stabilité et le développement durable en RCA.

A l’issue de ce programme, les professionnels des médias seront en possession des clés leur permettant de mieux appréhender les enjeux et défis de la RSS en RCA, car a l’instar des journalistes exerçant dans des zones de conflit ou dans des pays en situation post-conflit, les journalistes centrafricains sont confrontés à de nombreux défis liés, pour la plupart, à la réalisation d’un travail d’excellence et éthique.

Il est à rappeler que le système de sécurité, en son sens large, comprend : la défense, les forces de sécurité intérieure (police et gendarmerie), les forces paramilitaires (eaux et forêts, douanes), les administrations judiciaires et pénitentiaires, les services de renseignements et les institutions civiles qui exercent une fonction de contrôle et de supervision.



Autres titres
Niger Une association vauclusienne cherche des parrains pour aider des familles au Niger 
République Centrafricaine Compter sur la jeunesse pour relever le défi de la paix 
Côte D'Ivoire La ministre Mariatou Koné distinguée par l’ONU, à New-York, pour ses actions en faveur de la paix 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Compter sur la jeunesse pour relever le défi de la paix 
République Centrafricaine GUIRA FM, les ondes de la paix 
République Centrafricaine Paix et sécurité au menu d’échanges entre le Chef de l’État et le président de la Commission de l'Union africaine 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires