Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Le projet de loi de finances au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce jeudi se focalisent sur nombre de sujets notamment la note de cadrage du projet de loi de finances 2019.

+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que la note de cadrage du budget 2019 vient d’être dévoilée par le chef de gouvernement, confirme les attentes avec un grand effort budgétaire attendu concernant les secteurs sociaux notamment le Ramed et le programme « Tayssir » pour le soutien financier de l’aide à la scolarisation.

En plus de la santé et l’éducation, la promotion de l’emploi figure en bonne place parmi les priorités du prochain budget notamment à travers la réaffectation des postes pour maîtriser la masse salariale et la mise à contribution de la société civile dans le renforcement de l’employabilité des jeunes.

Le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, s’est référé au dernier discours du Trône pour cadrer l’élaboration de la loi de Finances 2019. Le social tient donc le haut du pavé, suivi de la poursuite des grands chantiers structurants et des réformes en cours.

+Akhbar Al Yaoum+ relève que le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, s’est hautement inspiré des orientations contenues dans le discours royal, adressé à la Nation à l’occasion du 19e anniversaire de l’accession du souverain au Trône, pour mettre au point la loi de Finances 2019.


En effet, les orientations de la feuille de route royale ont été déclinées en quatre grands axes, rapporte le quotidien. Il s’agit de la politique sociale, qui s’articule autour de la santé, de l’éducation nationale, du soutien et de la cohésion sociale, de la préservation du pouvoir d’achat des citoyens, de l’emploi et du dialogue social ainsi que de la poursuite des grands chantiers structurants et des grandes réformes lancées, tout en préservant les équilibres macroéconomiques. C’est la matrice qui devra être respectée par les ministres dans l’élaboration de leur politique budgétaire sectorielle.

Sur le volet social, la lettre de cadrage du chef du gouvernement a souligné les urgences qui portent sur le ciblage des subventions octroyées par l’Etat en mettant en place un registre national unifié (RNU), le soutien scolaire, la lutte contre la déperdition scolaire, la refonte du RAMED, la couverture sociale, le lancement de la troisième phase de l’Initiative nationale du développement humain (INDH), la promotion de l’emploi et la préservation du pouvoir d’achat.

Sur le volet des grands chantiers, la lettre de cadrage souligne la nécessité de poursuivre la politique des grands investissements nationaux et étrangers, l’appui au plan Maroc vert, la promotion des secteurs des services et de l’artisanat, l’élaboration d’un plan national pour l’Eau, tout en mettant d’urgence en place des mesures qui s’imposent pour faire face à la pénurie d’eau dans certaines régions, fait savoir la publication

En matière de réformes, le quotidien cite les chantiers de la justice, tout en consolidant son indépendance et l’accès équitable des justiciables à ses services, la simplification des procédures administratives, la mise au point du plan national pour la démocratie et les droits humains, la concrétisation du chantier de la régionalisation avancée, la réforme de l’Administration publique, la stratégie nationale de lutte contre la corruption et la réforme du système des retraites, tout en assurant sa pérennité. Toutes ces orientations inspirées du discours royal seront appliquées dans le strict respect des équilibres macroéconomiques.

Dans le même sillage, +Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a fixé la date du 31 août comme dernier délai aux membres de gouvernement pour la présentation de propositions à la direction du budget relevant du ministère de l’Economie et des Finances.

Les ministres et les secrétaires d’Etat ont reçu la lettre de cadrage signée par El Othmani, après la concertation du ministre de l’Economie et des Finances par intérim, Abdelkader Amara. Fixant les grandes lignes de ce projet, la lettre de cadrage comporterait les orientations royales contenues dans le dernier discours du Trône, essentiellement sur le plan social, précise le quotidien.



Autres titres
Maroc Le satellite "MOHAMMED VI-B" sera mis sur orbite, le 21 novembre 2018, depuis le pas de tir de Kourou, en Guyane française. 
Maroc Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains 
Sénégal Politique, faits divers et sport se partagent la Une au Sénégal 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Le satellite "MOHAMMED VI-B" sera mis sur orbite, le 21 novembre 2018, depuis le pas de tir de Kourou, en Guyane française. 
Maroc Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains 
Maroc L’inauguration de la LGV en vedette dans les quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires