Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La politique fait les choux gras de la presse sénégalaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais parvenus à APA ce jeudi traitent essentiellement de sujets politiques, notamment la sortie de l’ancien ministre de l’Energie, Samuel Sarr, qui soutient que Karim Wade, fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, a failli être assassiné le 27 juin 2011.

« Révélation de la coalition de Samuel Sarr : Comment Karim a échappé à un projet d’assassinat le 27 juin 2011 » barre à sa une le quotidien Vox Populi avant d’informer que : « L’opération (avait été) montée par les libéraux qui voulaient faire porter le chapeau à l’opposition d’alors ». Citant Samuel Sarr, le journal précise que « Cette nuit-là, le fils de Wade visitait les centrales de la SENELEC en compagnie d’une équipe de la RTS. Et les comploteurs voulaient attaquer son cortège à son retour ».

Abondant dans le même sens, le quotidien L’AS arbore cette titraille : « Samuel Sarr jette un gros pavé dans la mare - Le jour où Karim Wade a failli être assassiné ». A sa page 2, le journal, citant la cellule de communication de la coalition de Samuel Sarr, souligne que « Les acteurs de cette tentative punissable sont ceux qui voulaient que Karim Wade quitte le gouvernement pour mieux isoler son père ».

Evoquant le même sujet, WalfQuotidien arbore cette manchette : « Guéguerre entre libéraux : Samuel Sarr descend Souleymane Ndéné Ndiaye ». Et en sous-titre, on peut lire cette citation de l’ancien ministre de l’Energie : « Il (Souleymane Ndéné Ndiaye) dévoile un plan de liquidation physique contre Karim en 2011 ».

Sous le titre : « Macky Sall est un vrai poltron », le journal L’Observateur revient sur la visite du député Ousmane Sonko à son collègue Khalifa Sall. Et en sous-titres, on peut lire ces déclarations du président du parti PASTEF : « Les sénégalais l’ont vomi », « Je ne suis pas allé à Rebeuss pour jouer au vautour », « J’ai vu un Khalifa Sall extrêmement motivé et décidé à se battre ».

Les journaux sénégalais se sont, par ailleurs, intéressés au rapport sur les droits de l’homme publié par l’ONG Amnesty International. « Amnesty accable le Sénégal » titre le journal Enquête avant de reprendre à sa page 3 cette déclaration de l’ONG : « La priorité du Sénégal doit être de garantir des procès équitables et d’arrêter l’intimidation et le harcèlement des leaders d’opposition ainsi que leur répression qui a sensiblement augmenté avant la présidentielle de 2019 ».

Sur un autre sujet, le même journal consacre un dossier sur « L’avenir de la gauche sénégalaise » et arbore cette titraille : « La lutte des places » - « Impliquée dans la gestion du pouvoir à partir de 2000, la gauche sénégalaise semble, aujourd’hui, abandonner ses idéaux pour garder des strapontins » - Madièye Mbodj (Yoonu Askan Wi) : « Les vraies valeurs de gauche ne mourront jamais » - Amadou Ka (Enseignant à l’Ugb) : « Pour relancer la gauche, il faudrait que les gens se débarrassent de tout ce qui est addiction au pouvoir ».

Evoquant cette gauche, SudQuotidien a donné la parole au secrétaire général du parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, qui affirme à la une de ce quotidien : « L’ère des aventures solitaires est révolue ». Et le président du Haut conseil des collectivités territoriales de poursuivre sur cette même page : « Le PS ne s’est jamais porté aussi bien », « La candidature de Khalifa Sall ne fait rien dans ma conscience », « Macky est l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut ».

Le Quotidien s’est quant à lui intéressé au rappel de l’ambassadeur de Guinée à Dakar et souligne qu’il n’y a « Pas de peau de banane » avant de préciser que « Condé avait prévenu Macky Sall ». A en croire le journal, « La mesure touche une douzaine d’ambassadeurs guinéens ».

Le quotidien national Le Soleil s’est pour sa part intéressé aux « travaux d’assainissement de la ville de Tivaouane (ouest) (qui ont été) lancés » et informe que « 22 000 personnes seront impactées ».




Autres titres
Maroc Le satellite "MOHAMMED VI-B" sera mis sur orbite, le 21 novembre 2018, depuis le pas de tir de Kourou, en Guyane française. 
Maroc Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains 
Sénégal Politique, faits divers et sport se partagent la Une au Sénégal 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Politique, faits divers et sport se partagent la Une au Sénégal 
Sénégal La polémique sur l’affaire Karim Wade se poursuit dans la presse sénégalaise 
Sénégal Maouloud: prise de dispositions sécuritaires et sanitaires dans les sites et foyers religieux 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires