Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Fête de l’indépendance: Amnistie pour Simone Ehivet Gbagbo et d’autres pro-Gbagbo


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Fete-de-l-independance:-Amnistie-pour-Simone-Ehivet-Gbagbo-et-d-autres-pro-Gbagbo

Le Président Alassane Ouattara soucieux « de garantir l'Union de tous les fils et toutes les filles de la Côte d'Ivoire » a annoncé l’amnistie pour 800 personnes de l’ancien régime poursuivies pour des crimes dans la crise post-électorale. Parmi elles, figures d’importantes personnalités comme notamment Madame Simone Ehivet Gbagbo, Messieurs Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit soul to soul.

La nouvelle réjouit plus d’uns. Au nom de la paix, une amnistie est accordée par le président Alassane Ouattara à des centaines d’ivoiriens dont l’ancienne première dame ivoirienne.

« Chers frères, chères soeurs, chers jeunes,
Le Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny, disait qu’il n'y a pas de sacrifice trop grand pour la paix. C’est pourquoi, en raison de mon attachement à la paix et à une réconciliation vraie, j'ai procédé, ce lundi 06 août 2018, à la signature d’une ordonnance portant amnistie.
Cette amnistie bénéficiera à environ huit cents (800) de nos concitoyens, poursuivis ou condamnés pour des infractions en lien avec la crise postélectorale de 2010, ou des infractions contre la sûreté de l’Etat commises après le 21 mai 2011, date de ma prestation de serment en qualité de Président de la République », a déclaré dans son discours du 6 aout, le chef de l’Etat.

En rapport avec la mesure de clémence « Je voudrais préciser que sur les 800 personnes concernées par cette amnistie, environ 500 sont déjà en liberté provisoire ou en exil et verront leurs condamnations pénales effacées ; de ce fait, il sera mis fin aux poursuites à leur encontre. Il en sera de même pour les trois cents (300) autres personnes détenues, qui seront libérées prochainement. Au nombre de celles-ci, figurent notamment Madame Simone Ehivet Gbagbo, Messieurs Lida Kouassi, Assoa Adou et Souleymane Kamaraté dit soul to soul » a-t-il affirmé.

Et de préciser que « Cependant, une soixantaine de militaires et de membres de groupes armés ayant commis des crimes de sang ne seront pas concernés ».

Le président a invité donc, « tous les bénéficiaires de cette amnistie à faire en sorte que notre pays ne revive plus jamais de tels évènements et ne sombre plus jamais dans la violence ».

Rappelons que la libération de l'ex-président Laurent Gbagbo a été annoncée avant la fin de cette année.



Autres titres
Éthiopie Le portefeuille stratégique de la défense confié à une dame 
Guinée La journée ville morte diversement suivie 
Nigéria Lutte contre la corruption : une décision de Buhari qui ne fait pas l’unanimité 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Les élections locales toujours à la Une de la presse ivoirienne 
Côte D'Ivoire Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 17 octobre 2018 
Côte D'Ivoire Troubles et agressions après la proclamation des résultats : le ministre de la Sécurité appelle au calme 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires