Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Le directeur pays du PNUD à la haute autorité pour la bonne gouvernance


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-directeur-pays-du-PNUD-a-la-haute-autorite-pour-la-bonne-gouvernance

Le Directeur pays du PNUD, Monsieur Luc GREGOIRE a rencontré les autorités de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, au cours d’une séance de travail, le mardi 31 juillet 2018 au siège de ladite structure à Cocody Riviera IV le Golf. Cette rencontre a été présidée par le Dr TRAORE Bakari, Directeur de cabinet, Représentant le Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), Monsieur N’Golo COULIBALY qui a remercié son hôte au nom du Président de cette institution.

Cette réunion fait partie d’une série de rencontres avec les Partenaires au développement dans le cadre de la recherche de financement auprès des Partenaires Techniques Financiers, pour l’accompagnement de la mission de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, à savoir, la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.
Le Secrétaire Général de la HABG, Monsieur KOFFI Kablan Marc Antoine, dans son intervention a, à son tour, indiqué que la présente rencontre s’inscrivait dans la politique de plaidoyers menée auprès des partenaires au développement à l’effet, non seulement de leur présenter la feuille de route de la HABG, mais aussi et surtout, d’obtenir d’eux, une adhésion aux différentes activités menées dans le cadre du Plan de Travail Annuel (PTA) 2018.

Selon Monsieur KOFFI Kablan Marc Antoine, le programme de travail s’appuie sur quatre axes stratégiques majeurs que sont, la refonte des textes en matière de lutte contre la corruption, la consolidation institutionnelle de la HABG, le renforcement de la prévention en matière de corruption et le renforcement des moyens de détection, d’investigations et de poursuites.
Il a par la suite exprimé le souhait de la HABG d’élaborer la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption, basée sur une approche participative. Celle-ci devant inclure la société civile, le secteur public et le secteur privé, dans un vaste chantier qui nécessitera l’accompagnement du PNUD, surtout sur le volet technique.

Quant au second volet du soutien sollicité auprès du PNUD, il porte sur la réalisation de l’audit organisationnel et fonctionnel de la HABG qui répond au souci d’harmoniser le cadre organique, en adéquation avec ses missions, pour que la prévention et la lutte contre la corruption se fassent dans les meilleures conditions.
Le Secrétaire Général de la HABG a ensuite présenté à son hôte du jour, l’étude sur la perception de la corruption, un véritable outil d’orientation des actions de la HABG et un appui dans l’élaboration du document de stratégie de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Par ailleurs, Monsieur KOFFI Kablan Marc Antoine a sollicité un appui du PNUD pour que le Pôle Pénal Financier, mis en place auprès du tribunal d’Abidjan, soit rendu opérationnel en termes de moyens d’actions.
Dans un exposé où il présentait les résultats du premier semestre 2018 de la HABG, le Secrétaire Général a plaidé pour un appui technique et financier aux différentes activités de sensibilisation et d’éducation lancées par la HABG.
Pour finir, le Secrétaire Général a présenté les statistiques en matière de déclaration de patrimoine et d’investigations.
Il a souhaité du PNUD, un accompagnement dans la campagne de communication de la HABG afin d’améliorer sa visibilité.

Trois fiches projets ont été remises par le Secrétaire Général au Directeur pays du PNUD.
M. Luc GREGOIRE, tout en remerciant les Autorités de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance pour cette invitation, les a félicités pour leur nomination récente dans la conduite des destinées de la HABG, et leur a souhaité plein succès dans leur mission. Il s’est dit surtout heureux de cette initiative, car la structure qu’il dirige en Côte d’Ivoire est aux côtés des autorités ivoiriennes dans le cadre de la promotion de la bonne gouvernance depuis 2012. Il a souligné les efforts fournis par la HABG en quelques années d’existence, tout en l’assurant de son soutien total qui se fera en fonction de modalités à convenir. Il a pris note des projets qui lui ont été présentés et a promis faire un plaidoyer auprès des autres partenaires au développement, pour une prise en compte globale des activités de la HABG.

Notons que le PNUD, Programme des Nations Unies pour le Développement, est présent en Côte d’Ivoire depuis 1961. Il inscrit son action dans le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement de la Côte d’Ivoire.

L'AUTEUR
HABG


Autres titres
Côte D'Ivoire Panneaux directionnels: s’orienter devient facile à Abidjan 
Côte D'Ivoire Les élections locales partielles de dimanche à la Une de la presse ivoirienne 
Burkina-Faso Patronat, justice et politique au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Panneaux directionnels: s’orienter devient facile à Abidjan 
Côte D'Ivoire Les élections locales partielles de dimanche à la Une de la presse ivoirienne 
Côte D'Ivoire Reprise des élections régionales et municipales: des élections sur fond de violences et de tension 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires