Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La révision du code électoral à la une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè de ce mardi consacrent essentiellement leurs unes à la modification du code électoral du Burkina Faso, adoptée la veille à l’Assemblée nationale.

L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, affiche en manchette: «La loi votée à l’unanimité sans l’opposition».

Selon le journal, les députés de l’opposition burkinabè ont réédité leur exploit du 1er juin 2018 en quittant l’hémicycle, hier lundi 30 juillet 2018, pour protester contre le vote de l’avant-projet de loi portant révision du code électoral.

Il ajoute que la défection n’a pas empêché la majoritaire parlementaire et les députés membres de l’UPC/RD (Union pour le progrès et le changement, opposition) de voter à l’unanimité en faveur de ce document dont la décision phare reste l’utilisation de la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et du passeport comme seuls documents de vote.

De son côté, le quotidien national Sidwaya fait remarquer que «la loi (a été) adoptée malgré le boycott de l’opposition».

Le confrère rapporte que c’est après quatre heures de débat houleux, que «le projet de texte été adopté sans l’opposition politique qui a claqué la porte pour marquer sa désapprobation».

Pour sa part, le journal privé Le Quotidien résume les travaux en ces termes: «Modification du code électoral : l’opposition claque la porte, la majorité adopte la loi».

Le Pays, autre quotidien privé, arbore, en première page, ces propos du secrétaire général du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), Clément Sawadogo : «Si notre volonté de faire voter nos concitoyens de l’étranger doit se faire dans une totale cacophonie, nous aurons fait régresser la démocratie».

Le même journal fait observer que «le débat fait rage sur la toile», publiant une série de publications et de déclarations relatives à la révision du code électoral.

Les journaux évoquent également, le sommet conjoint des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et ceux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), tenu la veille à Lomé au Togo.

Ainsi, Sidwaya titre: «Lutte contre le terrorisme: la CEDEAO et la CEEAC font front commun», là où L’Observateur Paalga mentionne : «Lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent: La CEDEAO et la CEEAC font un tir groupé».



Autres titres
Algérie Interdiction du port du nijab dans l’administration 
Congo, République du Football, salubrité et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise 
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Politique, sécurité et sport au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Thomas Sankara et procès putsch manqué monopolisent la une des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires