Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo La presse togolaise dans l’attente de la date fatidique du 31 juillet


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse togolaise de ce jeudi se focalise principalement sur l’échéance du 31 juillet 2018, date à laquelle Lomé accueille le prochain sommet de la CEDEAO devant formuler ses recommandations pour une sortie de crise.

« Les Togolais ont les yeux rivés sur le sommet du 31 juillet pour une sortie de crise définitive : la coalition se muscle en brandissant des menaces, le ministre Bawara annonce la fin de la récréation », écrit Chronique de la semaine.

Dans cinq jours, les Togolais découvriront le contenu de la feuille de route que le sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO déclinera aux acteurs de la crise politique au Togo, rappelle le journal selon lequel la CEDEAO mettra fin, à la date du mardi 31 juillet, aux suspenses et décidera du processus qui conduira à coup sûr aux élections législatives.

En attendant, note le confrère, les réactions fusent de partout : là où « certains acteurs politiques sont optimistes par rapport à la feuille de route de la CEDEAO, d'autres par contre sont alarmistes et profèrent même des menaces ».

Pour sa part, La Symphonie se penche sur « ce que la Cédéao ne peut pas recommander ».

« Après près d'un an de crise politique marquée par le bras de fer autour de la réalisation des réformes, la tentative de renversement du pouvoir sur fond de manifestations de rue, et un dialogue qui a mis face à face à quatre reprises les protagonistes, un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao s'annonce comme l'épilogue de la crise », souligne le journal.

« Le chapitre des recommandations de l'instance sous-région ale à l'issue du sommet du 31 juillet qui se tient à Lomé est d'ores et déjà âprement disputé, faisant augurer des lendemains pour le moins agités. Deux postures radicales s'affrontent, respect scrupuleux des recommandations de la Cédéao quelles qu'elles soient (côté pouvoir) et défiance des chefs d'Etat de la Cédéao au cas où la feuille de route proposée ne converge pas avec les aspirations (côté coalition) », poursuit La Symphonie.

Et de s’interroger « Comment la Cédéao va procéder au choix des recommandations et qu'est-ce-que les chefs d'Etat et de gouvernement ne peuvent recommander aux togolais ? »

« Les prochaines recommandations de la CEDEAO créent déjà des cauchemars à la coalition », titre Waraa Les Vainqueurs.

En effet, selon les indiscrétions de ce journal, l’organisation sous-régionale va mettre l’accent sur l’organisation des élections. « Les facilitateurs avaient déjà demandé au gouvernement de suspendre le processus électoral. Mais ils ont pris soin de relever que cette interruption ne pouvait pas se faire indéfiniment. Avec le sommet, la CEDEAO va de nouveau insister sur la tenue des élections d’ici novembre 2018 », croit savoir le confrère.

Les élections n’étant pas la vraie préoccupation de la coalition de l’opposition, elle prévoit d’ores et déjà trouver des arguments pour rejeter la feuille de route de l’institution communautaire, annonce l’hebdomadaire.

« Crise politique au Togo : les enjeux d’une issue favorable à l’alternance pour la CEDEAO », écrit Liberté en Manchette.

« Le peuple togolais attend avec impatience le 31 juillet 2018 qui devra voir les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO rendre publiques leurs recommandations et feuille de route pour une sortie de crise au Togo. Les premiers concernés, ce sont donc les Togolais, qui ont hâte de connaitre aussi l’alternance à la tête du pays. Mais l’institution communautaire a aussi énormément à gagner d’une sortie favorable à la démocratie et à l’alternance », soupire le quotidien.



Autres titres
Algérie Interdiction du port du nijab dans l’administration 
Congo, République du Football, salubrité et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise 
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Togo La presse électronique togolaise commente le match nul face à la Gambie 
Togo Politique et finances au menu de la presse électronique togolaise 
Togo La réaction de Nana-Akufo Addo sur la crise politique, en vedette dans la presse électronique togolaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires