Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine La Ligue de Défense de l’Eglise dénonce les d’exactions contre les chrétiens


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
La-Ligue-de-Defense-de-l-Eglise-denonce-les-d-exactions-contre-les-chretiens

Depuis le début de la crise Centrafricaine, l’église n’a cessé de faire l’objet d’exactions sans que le gouvernement et le cardinal Nzapalainga ne lèvent le petit doigt pour dénoncer quoi que ce soit.

Nonobstant le fait que le gouvernement affirme avec opiniâtreté que la nature du conflit n’est pas confessionnelle, il n’en demeure pas moins que l’église soit régulièrement attaquée et profanée.

Les prêtres, les curés, et les pasteurs sont systématiquement assassinés au vu et au su de tout le monde.

- L’on se souvient encore de l’Abbé Paul Emile Nzalé, assassiné lors d’une attaque de 200 hommes venus du Km5 contre l’église Notre Dame de Fatima.
Le curé avait été assassiné comme un chien devant un parterre de fidèles.

- Ensuite le pasteur Sankagui Paul assassiné au sein de son église au quartier Ramandji dans la rue Aboubakar par le chef de guerre "BIGMAN" qui sera aussi tué par les éléments de l’Office Centrafricain de Répression de Banditisme (O.C.R.B).

- Après, vient le tour de l’abbé Albert Tongoumalet Baba, assassiné crapuleusement dans une attaque spectaculaire, pour la deuxième fois dans la même église Notre Dame de Fatima, par les éléments de Nimery Matar Alias "Force", chef rebelle qui tient le KM5 pour royaume.
Ce jour, l’abbé a été froidement abattu avec plusieurs fidèles pendant le culte.

- Recensent, le vicaire de Bambari, Firmin Gbagoua assassiné par des éléments de l’UPC dans l’enceinte de l’église.

Tous les hauts dignitaires de l’église assassinés sans que le haut représentant de l’église, le cardinal Nzapalaînga et le gouvernement n’adressent un communiqué officiel pour dénoncer ces actes barbares qui constituent une profanation de l’église qui est un lieu Saint mais aussi un acharnement à l’endroit des chrétiens.

La peur est tellement présente que ces derniers vont à l’église avec une protection des militaires tandis que les musulmans vont à la mosquée sans se gêner.

- Constatons l’immobilisme du cardinal Centrafricain, Nzapalainga à défendre l’église.
- Constatons le laxisme du gouvernement face aux meurtres planifiés des prêtres, curés et abbés centrafricains, la Ligue de Défense de l’Eglise se porte volontaire pour défendre l’église quoi qu’il en coûte.

Rappelant que nous n’intervenions pas au nom du Vatican ni au nom de l’Etat centrafricain.
Nous, chrétiens centrafricains prenons à témoin l’opinion nationale et internationale que nous vengerions les meurtres de nombreux dignitaires de l’église et hommes de DIEU tués dans l’exercice de leur fonction.

Dans un délai de 2 à 3 jours, nous obligerons les musulmans à exercer également leur foi dans le doute et la crainte permanente comme le font les chrétiens.

Rappelant que aucun Iman n’a été tué à Bangui depuis la nuit des temps ni dans ce soit disant conflit "non confessionnel", nous défendrons l’église et la peur changera de camp.

Nous demandons à tous les chrétiens de se joindre à nous et de soutenir le mouvement afin que les musulmans se sentent également en danger en Centrafrique notamment à Bangui.

Nos prêtres, abbés et pasteurs seront vengés n’en déplaisent aux traitres politiciens.

"La chrétienté ou l’islam, on verra"

Pour la Ligue de Défense de l’Eglise (L.D.E).

Le porte-parole

Nzapakéyé Francois



Autres titres
Bénin Le poste de contrôle juxtaposé Bénin-Nigéria en vedette dans la presse béninoise 
Burkina-Faso Excision et justice s'imposent aux quotidiens burkinabè 
Sénégal Gouvernance, politique et société à la Une de la presse sénégalaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Mouvement d’humeur et coopération à la Une de la presse centrafricaine 
République Centrafricaine Le ministre des Sports a tiré sa révérence 
République Centrafricaine La rencontre de haut niveau sur la RCA et l’initiative de paix et de réconciliation abordées par la MINUSCA 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires