Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Economie, social, jeunesse et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment les enjeux du lancement de l'Observatoire des délais de paiement, les colonies de vacances, la décharge de Médiouna et la Coupe arabe de football.

+L’Economiste+ revient sur les enjeux du lancement de l’Observatoire des délais de paiement. Un « simple » observatoire des paiements parait une mesure « bien timide » face aux « drames à multiples facettes » générés par les délais de paiement "trop longs", estime le journal.

La mort de la moitié des 8.000 PME, qui ont fait faillite l’année dernière, était la conséquence des paiements en retard, constate-t-il, mettant en garde contre ce « terrible record mondial » qui, faillite près faillite, pousse le Maroc en dehors du champ de confiance, nécessaire au commerce, aux investissements et à la croissance du niveau de vie des Marocains.

+L’Opinion+ revient sur les enjeux des colonies de vacances. En tant qu’espace organisé d’apprentissage, les colonies de vacances jouent un rôle « important » dans l’encadrement éducatif et culturel des enfants et des jeunes au Maroc, relève le quotidien.

Il s’agit d’un « moyen efficace » qui contribue à forger la personnalité des bénéficiaires, leur apprendre la responsabilité et consolider les valeurs du bénévolat, de l’initiative et de la coopération chez les jeunes vacanciers, tout en les dotant de diverses compétences sur des bases éducatives pédagogiques bien pensées, souligne-t-il.

+Aujourd’hui le Maroc+ revient sur les méfaits de la décharge de Médiouna sur la santé de la population. La publication estime que cette décharge, qui se trouve dans une des communes les plus peuplées dans la périphérie de Casablanca, « met en danger la santé de centaines de milliers d’habitants ».

« Un drame sanitaire et écologique » se déroule depuis trois décennies « au vu et au su des élus, de la commune, du conseil de la ville, de la wilaya, de la région, des administrations, des ministres, du gouvernement sans que personne ne lève le petit doigt », dénonce-t-il.

Au registre sportif, +Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que la Fédération royale marocaine de football vient de se prononcer favorablement concernant la participation du Raja et du Wydad de Casablanca au Championnat arabe des clubs. En effet, la position de la Fédération saoudienne de football, et notamment son président Turki Al Sheikh, qui ont préféré voter en faveur de la candidature nord-américaine au détriment du dossier marocain pour l’organisation de la Coupe du monde 2026, avait enclenché une hésitation.

Des voix se sont élevées pour demander le retrait des deux clubs casablancais et la non-participation au Championnat arabe des clubs initié par les Saoudiens. Finalement, la FRMF n’a pas été du même avis. Lors de la dernière réunion de cette dernière, ce lundi 9 juillet, il a été décidé de confirmer la participation marocaine à cette compétition, croit savoir le quotidien. La FRMF justifie cette décision par la volonté de faire baisser la tension entre le Maroc et quelques pays arabes, comme le rapporte le quotidien.

Le journal, qui cite des sources bien informées, donne un deuxième argument de taille. Il s’agit de pénalités que risqueraient les clubs marocains, si jamais ces dernies venaient à se retirer de la compétition. Justement, le contrat signé entre les clubs et la Fédération arabe de football, prévoit une pénalité de 2,5 millions de dollars en cas de rupture unilatérale du contrat.

A contrario, les primes de participation sont très alléchantes: 175.000 dollars après le premier tour, 200.000 dollars pour le club qui atteint les quarts de finale et 600.000 dollars pour les troisième et quatrième. Pour ce qui est du champion et du finaliste, les sommes donnent le tournis. On parle de 2,5 millions de dollars pour la deuxième place et 6 millions de dollars pour le champion.



Autres titres
Egypte Shawkan toujours en prison, trois mois après la fin de sa peine 
Inter Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes dans le monde n’ont pas d'emploi, ou travaillent tout en étant dans la pauvreté 
Gabon RSF dénonce une “inquiétante érosion de la liberté de la presse” 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc L’inauguration de la LGV en vedette dans les quotidiens marocains 
Maroc Al Boraq, le 1er Train à Grande Vitesse en Afrique est marocain 
Maroc Une visite officielle du pape François prévue en mars prochain 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires