Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Hausse du prix du carburant: mécontentement généralisé des populations


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Hausse-du-prix-du-carburant:-mecontentement-generalise-des-populations

En Guinée, le prix du carburant a connu une nouvelle hausse. Pour dénoncer cette augmentation, l’intersyndicale USTG-CNTG a déclenché une grève qui paralyse divers secteurs d’activités dans plusieurs localités du pays.

Selon les dénonciations, "sans concertation préalable avec les syndicats et le patronat", le coût du carburant est passé de 8000 à 10 000 GNF, soit une augmentation de 25%. La hausse passe mal auprès des consommateurs et pour crier leur ras-le-bol, transporteurs, commerçants et autres sont solidaires à la grève de l’intersyndicale USTG-CNTG.
Boutiques et magasins sont restés fermés, circulation paralysée, hausse de prix des denrées alimentaires, sont les effets observé de ladite grève dans plusieurs localités telles, Lélouma, Lola, Boffa et autres.

« Pour manifester notre soutien à l’Inter centrale syndicale suite à cette grève déclenchée hier par rapport à l’augmentation du prix du carburant de 8 000 à 10 000 fg, le litre à la pompe, la chambre de commerce et le syndicat des transporteurs s’étaient réuni hier. Et comme on n’était pas informé à temps, il n’était pas facile pour nous de dire à tout le monde de fermer. C’est pourquoi nous avons ensemble décidé d’arrêter nos activités à partir de ce jeudi. Tous les magasins et boutiques étaient fermés aujourd’hui comme vous pouvez le constater. Seules les vendeuses de légumes sont autorisées à vendre leurs produits pour ne pas priver ceux qui en ont besoin. Sinon tout reste fermé au niveau du marché », a expliqué Abdoul Salam Diallo, le président de la chambre de commerce préfectorale.

Les actions d’indignation des populations pourront se poursuivre si rien n’est fait pour une revue à la baisse le prix du carburant.



Autres titres
Inter Le HCR réclame une action plus résolue des États pour mettre fin à l’apatridie 
Maroc Une visite officielle du pape François prévue en mars prochain 
Sénégal Maouloud: prise de dispositions sécuritaires et sanitaires dans les sites et foyers religieux 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée Conakry: condamnation après la mort de trois individus dans des émeutes 
Guinée Manifestations d’élèves à Labé ce jeudi 
Guinée Amnesty s’alarme du nombre de manifestants tués 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires