Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Le conseil d’administration de la BOAD autorise de nouveaux engagements d’un montant global de 111,8 Milliards FCFA en faveur des économies de l’UEMOA


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-conseil-d-administration-de-la-BOAD-autorise-de-nouveaux-engagements-d-un-montant-global-de-111,8-Milliards-FCFA-en-faveur-des-economies-de-l-UEMOA

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 109ème session ordinaire dans les locaux de son siège à Lomé (TOGO), sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 108ème réunion qui s’est tenue le 21 mars 2018 à Dakar (Sénégal), le Conseil a pris connaissance du Compte-rendu de la revue annuelle de la notation de la BOAD.

Les administrateurs ont également approuvé onze (11) nouvelles opérations dont sept (07) prêts à moyen et long termes pour un montant total de 90,8 milliards FCFA, une ligne de refinancement pour un montant de 10 milliards FCFA, un prêt à court terme d’un montant de 5 milliards FCFA et deux prises de participation pour un montant de 6 milliards FCFA.

Ces opérations portent à 5201 milliards FCFA, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le début de ses activités.

Les engagements approuvés portent sur le financement partiel des projets suivants :

Projet de transformation agroalimentaire au Togo – Région de Kara. Le projet porte sur : i) l’aménagement d’un agroparc de 46 ha; ii) la construction de trois (03) barrages; iii) l’aménagement de 6 500 ha de zones d’activités agricoles planifiées (ZAAP), de 2 500 ha de bas-fonds et de 1 500 ha en maîtrise totale de l’eau ; iv) la réalisation de 130 km de pistes ; v) l’électrification de quatorze (14) villages ; vi) la réalisation de six (06) mini-AEP et de 80 forages équipés de pompes ; vii) la mise en place de dix (10) centres de transformation agricole (CTA) ou centres d’agrégation; et viii) la mise en œuvre des actions d’accompagnement et des mesures environnementales. Montant du financement : 10 Milliards FCFA.

Projet de construction d’une usine de potabilisation en Côte d’Ivoire. Le projet s’inscrit dans le cadre des opérations prioritaires du Plan National de Développement (PND) 2016-2020, qui constitue le cadre de référence de l’action publique pour l’administration, les partenaires au développement et le secteur privé. Il a pour objet la construction d’une usine de traitement d’eau d’une capacité totale de 240 000 m³/jour en vue de l’alimentation en eau potable des populations du Nord-Est de la ville d’Abidjan à partir de la rivière « La Mé ». Montant du financement : 20 Milliards FCFA.

Projet de construction d’un échangeur au carrefour de l’OUA et d’aménagement de 10 km de voirie urbaine dans la ville de Sikasso au Mali. Le projet porte sur la construction d’un échangeur de type « trompette » au carrefour Bongouni-Koutiala (Intersection RN7-RN11) ; la construction d’un viaduc de 450,5 m de long au carrefour de l’OUA et ; l’aménagement de
10 km de voies urbaines dans la ville de Sikasso. Sa mise en œuvre permettra d’améliorer la mobilité urbaine dans la ville de Sikasso en vue de rendre meilleure la qualité de vie de ses habitants et de dynamiser les échanges économiques au niveau national et régional. Montant du financement : 25 Milliards FCFA.

Projet d’aménagement et de bitumage de la voirie urbaine de Zinder au Niger. Le projet portera sur l’aménagement en 2×2 voies de traversée de la ville de Zinder sur une longueur de 8,43 km. Cet axe constitue la section urbaine, de la RN11 qui est un tronçon de l’axe communautaire CU3a du programme d’actions communautaire d’infrastructures de transport routiers (PACITR) de l’UEMOA et un maillon de la route transsaharienne reliant Alger à Lagos. La réalisation de ces travaux permettra de réduire le coût d’exploitation des véhicules d’environ 50% à partir de la première année et améliorer la mobilité urbaine dans la ville de Zinder en réduisant le temps de parcours de la voie de 60%. Montant du financement : 10 Milliards FCFA.

Projet de construction de 1 850 salles de classe, en remplacement d’abris provisoires et d’ouvrages annexes au Sénégal : deuxième tranche de 500 salles de classe. Il s’agit de la construction, dans les quatorze (14) Régions du Sénégal : i) de 500 salles de classe équipées, en remplacement d’abris provisoires, de 318 bureaux-magasins équipés dans les écoles primaires ; ii) de 16 bâtiments administratifs équipés et 500 mètres de clôtures dans les différents collèges concernés ; et iii) de 10 bâtiments administratifs équipés et de 1 000 mètres de clôtures dans les différents lycées. Le projet permettra de contribuer à la satisfaction de la demande en salles de classe, de promouvoir l’égalité des chances sur le territoire national et d’améliorer la qualité de l’environnement scolaire. Montant du financement : 9,4 Milliards FCFA.

Projet de Réhabilitation d’Ouvrages de distribution d’énergie et de Développement de l’Efficacité Commerciale de la SONABEL au Burkina Faso : PRODEC. Le projet a pour objet l’acquisition d’équipements pour la remise à niveau technique du réseau de branchements d’abonnés eau et électricité, l’amélioration et le renforcement de la gestion commerciale par la création, entre autres, de sept (7) nouvelles agences. Montant du financement : 12,890 Milliards FCFA.

Projet d’extension de l’usine de production de beurre de karité de la société International Oils & Fats (IOF) à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso. Le projet a pour objet l’extension de l’unité de production de beurre de karité d’une capacité de 360 tonnes/jour de la société IOF Burkina SA par l’installation d’une unité de fractionnement de beurre de karité d’une capacité nominale de 100 tonnes/jour. Montant du financement : 3,5 Milliards FCFA.

Les opérations suivantes ont été également approuvées :

Mise en place d’une ligne de refinancement en faveur de BGFI Bank Côte d’Ivoire. L’opération est destinée au financement de projets d’investissements productifs dans les secteurs éligibles au financement de la Banque. La ligne permettra à l’institution d’accroitre son activité de financement à moyen terme de projets d’investissements productifs des entreprises et de contribuer à la croissance économique de la Côte d’Ivoire. Montant du financement : 10 Milliards FCFA.

Prise de participation de la BOAD au capital d’ECP Africa Fund IV. L’objectif visé est d’atteindre une taille de 450 M USD (environ 238 500 M FCFA) afin de réaliser huit (08) à douze (12) investissements dans des sociétés sur le continent africain, dont trois (03) en Afrique de l’Ouest. Montant de l’opération : 3 milliards FCFA.

Prise de participation de la BOAD au capital d’Afig Fund II. Le fonds AFIG Fund II, est un Fonds d’investissement généraliste, qui vise une taille cible de 180 millions USD (environ 95 400 M F CFA) au closing final prévu pour fin juin 2018. Ses objectifs sont de : (i) contribuer à la croissance des entreprises promues par des africains en Afrique; (ii) favoriser l’essor de « champions régionaux » en Afrique grâce notamment à une approche reposant sur la création de valeur ajoutée et un fort engagement du gestionnaire dans la gouvernance des entreprises en portefeuille ; (iii) saisir les opportunités en matière de capital-investissement qu’offrent les entreprises de la région ciblée dans le cadre du développement de leurs activités ; et (iv) réaliser des retours sur investissement élevés pour les investisseurs. Montant de l’opération : 3 Milliards FCFA.

Ligne à court terme en faveur de la Caisse Nationale de Crédit Agricole du Sénégal (CNCAS) pour le refinancement d’opérations au titre de la campagne intrants agricoles 2018-2019. Il s’agit de l’octroi d’une ligne de refinancement à court terme destinée à renforcer les ressources financières de la CNCAS, pour lui permettre de soutenir adéquatement les besoins de trésorerie des fournisseurs d’intrants. La ligne contribuera notamment à l’acquisition d’environ 40 500 tonnes d’intrants, dont 37 500 tonnes d’engrais NPK et urée, ainsi que 3 000 tonnes de semences de riz. Montant de l’opération : 5 Milliards FCFA.

Mise en place d’une ligne de refinancement d’un montant de 50 millions d’euros, soit 32,798 milliards FCFA de la Banque de Développement de la Biélorussie en faveur de la BOAD. Ce concours est destiné au refinancement de projets dont les biens et services sont d’origine biélorusse.

Le conseil a émis un avis favorable sur le bilan des réalisations à mi-parcours des prévisions financières de l’exercice 2018 et sur l’état de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 31 mai 2018. En outre, les membres du conseil ont pris connaissance des dossiers suivants, soumis pour information :

Compte-rendu de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’UMOA tenue le 23 mars 2018 à Dakar.

Modification du profil de garantie du prêt syndiqué BOAD/CORIS BANK INTERNATIONAL CÔTE D’IVOIRE en faveur de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications/TIC (ANSUT) dans le cadre du projet de réhabilitation et de modernisation de l’immeuble POSTEL 2001.

En clôturant les travaux, le Président Christian ADOVELANDE a, au nom du Conseil d’Administration, remercié les autorités togolaises, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs, ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

L'AUTEUR
Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)


Autres titres
Afrique de l'Ouest Le Nigeria lancera sa compagnie aérienne en décembre prochain (Gouvernement) 
Tchad Gaz butane: baisse du prix des bouteilles de 3 et 6 kg 
Afrique Centrale Le Gabon va doubler la taxe sur les transferts d’argent 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Le Nigeria lancera sa compagnie aérienne en décembre prochain (Gouvernement) 
Afrique de l'Ouest Le tronçon de fibre optique reliant Ouagadougou à la frontière ghanéenne, inauguré 
Afrique de l'Ouest Au Sahel, 6 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire immédiate (PAM) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires