Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo L’agression d’un opposant alimente les sites d’informations togolais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’agression du président du Nouvel engagement togolais (NET, parti d’opposition), Gerry Taama, à Bruxelles, fait ce dimanche la Une de toute la presse électronique.

« Togo : Gerry Taama agressé à Bruxelles par des opposants » titre Togobreakingnews, qui informe que « le président du NET séjourne depuis quelques jours en Europe. Et en tant qu’homme politique, il a décidé de rencontrer des Togolais de la diaspora européenne qui désirent échanger sur la situation politique en cours au pays. »

Advertisment

End of break ads in 13s
Sauf que « l’une de ces séances prévues pour se tenir hier à Bruxelles a tourné court. L’ancien candidat à la présidence togolaise a été tout simplement agressé par des personnes se réclamant de la « vraie » opposition togolaise », écrit le portail qui, convaincu, rapporte qu’« au début de son séjour européen, Gerry Taama a senti le danger venir ».

D’après Togobreakingnews, l’opposant a été sauvé par d’autres Togolais de la diaspora belge, citant l’intéressé lui-même qui précise : « J’ai été agressé à Bruxelles par des militants se réclamant d’une certaine opposition. Mais d’autres patriotes togolais, ne partageant pas forcément notre approche politique, se sont interposés ».

« Bruxelles : des opposants togolais lancent des œufs pourris à Gerry Taama » titre pour sa part Togotimes. Le site d’informations regrette que « l’ex-militaire des forces armées togolaises (FAT) ait reçu des œufs pourris » et souligne d’ailleurs que certains ont même pris « des chaises pour en finir avec lui ».

Le site echowebdumonde qui s’intéresse également au sujet estime que pour l’opposant, « il n’y a aucune haine à vouloir s’en prendre à ces agresseurs qu’ils considèrent comme bernés par des discours de haine ».

Au Togo, poursuit-il, « son parti ne digère pas du tout cette tentative d’atteinte à l’intégrité de son président national et a publié un communiqué pour condamner avec la dernière rigueur cet acte « lâche et barbare » commis par des individus à la solde d’une cause que leurs mandataires sont les seuls à connaitre ».

Et de rappeler que « Gerry Taama fait l’objet de menace sur les réseaux sociaux surtout qu’il a créé avec d’autres partis une coalition regroupant des politiciens centristes. Ils répètent n’être ni du parti au pouvoir ni de l’opposition du Togo ». Cela, conclut le journal, « montre une fois encore que la liberté d’expression et la démocratie sont des concepts très loin des Togolais ».



Autres titres
Cameroun Les journaux camerounais à fond dans la campagne électorale 
Congo, République du Les quotidiens congolais offrent un menu diversifié 
Côte D'Ivoire Le RHDP et le PDCI se défient à la Une des journaux ivoiriens 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Togo Politique et diplomatie en exergue sur les sites d’informations togolais 
Togo La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise 
Togo Le processus électoral togolais occupe la une des quotidiens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires