Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Gabon Plan de Relance de l’Economie: vers la réduction des effectifs des Cabinets du Président de la République, du Premier Ministre...


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | 1 Commentaires |Imprimer
Plan-de-Relance-de-l-Economie:-vers-la-reduction-des-effectifs-des-Cabinets-du-President-de-la-Republique,-du-Premier-Ministre...

La mise en œuvre du Plan de Relance de l’Economie (PRE) soutenu par le Fonds Monétaire Internationale (FMI) est appliquée depuis la fin de premier semestre 2017. A cet effet, plusieurs mesures visant la réduction du train de vie de l’Etat à travers la réduction des budgets de toutes les institutions ont été prises.

Le président devra de procéder à la réduction de son cabinet très prochainement. Avec lui, toutes les institutions de la République devront se prêter au même exercice en vue de réduire le cout de vie de l’Etat. « Parmi les mesures qui rentrent en application immédiatement, figurent :

● Application d’une décote de 15 % de traitement de l’ensemble des Institutionnels et autres autorités administratives ;

● décote de 10 % sur les rémunérations des Cabinets ;

● décote de 5 % sur les autres fonctions administratives ;

● réduction des effectifs des Cabinets du Président de la République, du Premier Ministre, des Ministres et du Secrétaire Général du Gouvernement ;

● réduction des effectifs des Cabinets des autres Institutions et des Autorités Administratives indépendantes ;

● dénonciation de contrats de tout contractuel ayant plus de 60 ans y compris tous les fonctionnaires maintenus en activité ayant plus de 60 ans ;

● mise à la retraite immédiate des agents absents pour cause de maladie de longue durée ;

● examen des situations administratives, avancement et reclassement après 2015 ;

● examen des situations des agents publics en service dans les établissements publics et percevant une double rémunération ;

● Audit de la masse salariale ;

● interdiction de recrutement de la main d’œuvre non permanente ;

● gel des recrutements en qualité de contractuel hors statut des agents déjà à la retraite ;

● gel des concours, des mises en stage, des titularisations, avancement et reclassement pour une durée de trois (3) ans et assainissement du fichier de titulaire de fonction pour évaluer le niveau des indemnités indues ;

● réduction de la taille du Gouvernement ».



Autres titres
Éthiopie Le portefeuille stratégique de la défense confié à une dame 
Guinée La journée ville morte diversement suivie 
Nigéria Lutte contre la corruption : une décision de Buhari qui ne fait pas l’unanimité 
Plus de nouvelles




 1   N'gon | Vendredi, 22 Juin 2018
  Le type est nul. il ne pourra pas relever le Gabon et c'est la consequense des regime PERE ->FILS. c'est un Mr qui n'a rien dans la tete et qui traine un lourd passé educatif , patrimonial et professionnel.
Il
RECHERCHE
Gabon Communiqué final du Conseil des Ministres 
Gabon Rentrée des classes ce 1er octobre 
Gabon Communiqué final du Conseil des ministres du Jeudi 20 Septembre 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires