Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Salaires des fonctionnaires et attaques terroristes alimentent les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè évoquent, ce lundi, les attaques terroristes simultanées perpétrées, le weekend écoulé, dans les régions de l’Est et du Centre-est, sans oublier les conclusions de la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires, tenue du 12 au 14 juin à Ouagadougou.

«Système de rémunération des agents publics : Le fonds commun sera désormais indexé sur les pénalités», titre le quotidien privé Le Pays qui publie également les conclusions de la conférence nationale.

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya affiche: «Remise à plat des salaires : 29 000 FCFA d’augmentation pour 80% des fonctionnaires», informant que durant trois jours, les forces vives de la Nation ont diagnostiqué le mode de rétribution des fonctionnaires burkinabè.

L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, abonde dans le même sens en titrant : «Conférence sur les rémunérations: Hausse salariale prévue pour 80% des fonctionnaires».

Dans son éditorial, Le Quotidien estime qu’à propos des Fonds communs, le combat est perdu pour les syndicats du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID).

«Même s’ils ne le disent pas explicitement, tout le monde sait que la guerre que les syndicats du MINEFID livrent au gouvernement a trait à cette réforme du Fonds commun», commente l’éditorialiste de Le Quotidien.

Le journal renseigne que selon les résultats de la conférence nationale sur les salaires des fonctionnaires, «les fonds communs demeurent, mais avec des restrictions strictes».

Sous un autre registre, Le Quotidien parle de «3 attaques dans la région de l’Est et du Centre-est», ajoutant qu’un officier de police a été tué et un assaillant abattu.

A ce sujet, Sidwaya mentionne à sa Une: «Attaques au Centre-est et à l’Est : un présumé terroriste abattu».

Le quotidien national publie un communiqué de presse émanant de la direction générale de la police nationale dans lequel il ressort que les attaques ont eu lieu dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin, à Tindagou (Est) et à Comin-Yanga (Centre-est).




Autres titres
République Centrafricaine 735 bénéficiaires formés à Bangui dans le cadre du programme de réduction de la violence communautaire 
Côte D'Ivoire La haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique: atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption 
Burkina-Faso Agents d’appui-conseil agricole: 454 motos pour être plus proche des producteurs 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Agents d’appui-conseil agricole: 454 motos pour être plus proche des producteurs 
Burkina-Faso L’audition du colonel-major Boureima Kéré au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Préparatifs de la fête de l’indépendance et hausse du prix du carburant à la Une au Burkina 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires