Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La déclaration du Khalife général des mourides sur “l’affaire Idrissa Seck” en vedette dans la presse sénégalaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais parvenus jeudi à APA parlent principalement de la sortie de Serigne Mountakha Mbacké, Khalife général des mourides (confrérie religieuse) sur “l’affaire Idrissa Seck”, leader du parti Rewmi (opposition).

Le chef religieux, réagissant aux propos tenus récemment par Idrissa Seck, déclare dans Le Quotidien : « Avant d’être talibé, il faut être (un) bon musulman ». Pour Walf Quotidien, « Serigne Mountakha rabaisse Idy tout bas », à propos de la polémique sur Makka, Bakka, Jérusalem.

La cité religieuse de Touba qui s’est exprimé à « haute voix » dans les colonnes de L’Observateur, soutient que « quiconque tente de détruire les relations fraternelles entre les familles religieuses, en souffrira seul. »

« Quiconque choisit d’être Serigne Touba ne saurait avoir des comportements non déférents », rapporte Enquête dans sa relation des « mises en garde de Touba ». Vox Populi en conclut que « Touba lâche Idy ». Dans ce journal, Serigne Mountakha Mbacké rappelle qu’il n’a « d’autres préoccupations que l’unité des musulmans, particulièrement des confréries du Sénégal ».

Et dans une démarche d’unification, le guide religieux « appelle à la sérénité et à la paix » dans Sud Quotidien pour mettre fin à la cascade d’invectives ayant découlé de cette affaire. Abondant dans le même sens, Le Témoin rapporte ces propos du Khalife : « Serigne Touba (aussi connu sous le nom de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie mouride) a été victime de toutes sortes d’attaques et de pièges, mais il n’a jamais rien fait d’autre que pardonner ».

Enfin, les journaux sénégalais évoquent le match amical devant opposer ce jeudi le Luxembourg au Sénégal (18h GMT). Pour Stades, les Lions doivent « lancer leur Mondial et honorer le 31 mai 2002 (date à laquelle le Sénégal avait battu la France lors du match d’ouverture de la Coupe du monde ». Le Soleil considère que cette rencontre est le « début des tests majeurs pour les Lions ».

« Des Lions en quête de rythme » analyse pour sa part L’Observateur pour qui, Keïta Diao Balde fera son « grand retour, sept mois après ». Cette saison, des blessures à répétition ont tenu l’attaquant des Lions et de l’AS Monaco éloigné des pelouses.




Autres titres
Congo, République du Foot, sécurité, gouvernance en vedette dans la presse congolaise 
Maroc Circulation routière: hécatombe sur les routes marocaines 
Burkina-Faso Ouagadougou accueille le forum national de la diaspora en juillet 2018 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal La presse sénégalaise jubile après la victoire des Lions face à la Pologne 
Sénégal Mondial de foot et révision du code électoral se partagent la une des journaux sénégalais 
Sénégal Karim Wade et les Lions du Sénégal en vedette dans la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires