Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Le parti de l’ex-président Blaise Compaoré en exergue dans les quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux burkinabè parvenus à APA ce jeudi matin, commentent largement la conférence de presse animée, la veille à Ouagadougou, par le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

«Scrutins de 2020 : Le CDP s’attaque à l’obstacle», titre le quotidien national Sidwaya qui indique qu’après la tenue de son 7e congrès ordinaire, les 5 et 6 mai 2018, l’ex-parti au pouvoir au Burkina Faso «se dit prêt pour atteindre les objectifs qu’il s’est assignés, notamment la conquête du pouvoir d’Etat en 2020».

Toujours, selon Sidwaya, la rencontre avec les journalistes, hier mercredi, a permis d’aborder «les enseignements tirés du dernier congrès, la lecture de l’actualité nationale et internationale et les perspectives pour le parti».

Le même journal souligne que «le CDP s’attaque à la +loi Chériff+», parlant de cette loi votée pendant la transition (novembre 2014-décembre 2015) par le Conseil national de la Transition (CNT) dirigé à l’époque par Moumina Chériff Sy et qui excluait, des élections, plusieurs cadres du CDP.

A ce propos, le quotidien privé Le Pays renchérit en affichant à sa une: «Code électoral: le CDP pour la suppression pure et simple de la loi chériff».

Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, arbore cette manchette: «Le CDP déplore le +manque d’élégance et de reconnaissance+ à Taïwan».

Ce journal fait observer que M. Komboïgo, parlant de la rupture des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la Chine Taïwan, a mentionné qu’il s’agit d’un acte de souveraineté qui incombe aux autorités en place, espérant que «ces relations seront pour le bénéfice des populations burkinabé».

Le confrère relate également que le président du CDP a dénoncé un projet de loi qui serait dirigé contre François Compaoré, frère cadet de l’ex-président Blaise Compaoré, notamment dans l’affaire du journaliste d’investigation, Norbert Zongo assassiné en décembre 1998.

Pour sa part le journal privé Le Quotidien reprend cet extrait de la déclaration du président du CDP, Eddie Komboigo : «22 provinces sont menacées par la famine pendant que le gouvernement s’offre des Talismans. Est-ce ça le changement ?».



Autres titres
Togo La presse électronique s’impatiente de l’arrivée des facilitateurs au Togo 
Sénégal Les quotidiens anticipent le match Sénégal-Japon 
Maroc Politique, économie, social et sport se côtoient à la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Burkina-Faso Développement, diplomatie et sport se côtoient dans la presse en ligne burkinabè 
Burkina-Faso Agriculture et personnes handicapées au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Le Burkina Faso, refuge de près de 25.000 réfugiés 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires