Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Ebola : la Centrafrique s’organise pour traquer le virus à sa frontière avec la RDC (OCHA)


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Ebola-:-la-Centrafrique-s-organise-pour-traquer-le-virus-a-sa-frontiere-avec-la-RDC-(OCHA)

Dès que l’épidémie d’Ebola fut officiellement déclarée en République démocratique du Congo le 8 mai, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a placé la République du Congo (Brazzaville) et la République centrafricaine, sur la liste des pays à risque.

La province congolaise de l’Equateur où la dernière épidémie d’Ebola aété déclarée est frontalière des deux pays.

A Bangui, la menace est prise très au sérieux. Les organismes humanitaires sont en état d’alerte et des équipes ont été déployées à la frontière congolo-centrafricaine pour traquer le virus.

« Au cas où il y a un cas suspect, des organisation non gouvernementales partenaires ont déjà mises en place des équipes qui sont prêtes à intervenir », a déclaré Joseph Inganji, le chef du Bureau de la Coordination des affaires humanitaires (OCHA) en Centrafrique.

La communautaire humanitaire a pris des mesures pour mener une surveillance épidémiologique au niveau des frontières du Congo et de la RCA « afin d’éradiquer cette maladie », a ajouté Joseph Inganji, lors d’un entretien accordé à ONU Info.

« Des équipes sont déployées partout », d’autant que Mbandaka, l’épicentre de l’épidémie d’Ebola en RDC, est seulement à 350 km de la première frontière centrafricaine. « Il faut reconnaître que les frontières sont poreuses, mais la surveillance montre que jusque-là, il n’y a pas de cas d’Ebola en RCA », a précisé le chef du Bureau d’OCHA à Bangui.

Dès la confirmation des notifications de cas d’Ebola, l’OMS avait insisté sur la proximité de la zone touchée en RDC avec le fleuve Congo, qui passe par la République du Congo et la République centrafricaine et sur l’augmentation du risque de nouveaux cas dans ces pays limitrophes.

Le 14 mai dernier, l’OMS avait souligné que le risque pour la santé publique était élevé au niveau en RDC, modéré au niveau régional et faible au niveau international.

Par ailleurs, le chef d’OCHA a rappelé que seul 2% du Plan de réponse humanitaire 2018 pour la santé est financé, soit moins d’un million sur les 48 millions requis pour toutes les organisations ayant des programmes sanitaires en RCA.



Autres titres
Inter Journée mondiale du donneur de sang: soyez là pour les autres, donnez votre sang, partagez la vie 
Congo RDC Ebola: plus de 300.000 personnes sensibilisées 
Côte D'Ivoire Santé: Le PNUD et le Japon, offrent du matériel de laboratoire de haut niveau à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire pour lutter contre les maladies épidémiques 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
République Centrafricaine Faustin-Archange Touadéra sollicite le maintien des troupes gabonaises en RCA 
République Centrafricaine La Minusca condamne fermement l’attaque dont ont été victimes ses soldats dans l’ouest du pays 
République Centrafricaine L’emploi, un enjeu majeur de consolidation de la paix, déclare le Président Touadéra au Sommet de l'OIT 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires