Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Vague d’indignation après la suspension du quotidien privé La Nouvelle Tribune par la HAAC


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Vague-d-indignation-apres-la-suspension-du-quotidien-prive-La-Nouvelle-Tribune-par-la-HAAC

La décision de suspension de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) à l’encontre du journal La Nouvelle Tribune suscite « indignation ». Ce sentiment est partagé autant au sein de la classe politique que dans les organisations de presses.

Par décision N°18-024/HAAC du 23 mai 2018, le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a prononcé "la suspension jusqu’à nouvel ordre" du quotidien privé La Nouvelle Tribune pour « violation du Code de l’information et de la Communication et du Code de déontologie de la presse béninoise». Cette décision passe mal au sein de l’opinion. On y voit en cette « mesure conservatoire contre le quotidien La Nouvelle Tribune », un frein à l’évolution de l’État de droit, à la liberté d’expression et à la liberté de presse au Bénin.
« L’État de droit subit un énième coup de boutoir, et les Forces Cauris pour un Bénin Émergent s’indignent contre cette tendance à caporaliser la presse, étouffer les espaces de liberté, et instaurer un État de terreur » a déclaré le Secrétaire Exécutif National des FCBE, Valentin DJENONTIN-AGOSSOU.

Pour les associations professionnelles des médias à savoir : l’Union des Professionnels des Médias du Bénin et le Conseil National du Patronat de la Presse et de l’Audiovisuel (CNPA-Bénin), « il n’existe donc pas d’arguments valables devant justifier la fermeture par le Président de la HAAC d’un espace de liberté ». Et de poursuivre: « c’est pourquoi les associations professionnelles des médias déplorent, sans ambages, cette volonté manifeste de museler les organes de presse qui choisissent des lignes éditoriales qui privilégient la critique ».
L’UPMB et le CNPA-Bénin invitent le Président de la HAAC à lever dans les plus brefs délais cette mesure conservatoire même avant les séances d’audition publiques annoncées.

Dans le même sillage, Reporters sans frontières (RSF) « dénonce une sanction infondée et disproportionnée ».



Autres titres
Côte D'Ivoire La presse ivoirienne continue de décrypter les résultats des élections locales 
Cameroun Les incertitudes post-élection présidentielle préoccupent les journaux camerounais 
Sénégal Ousmane Sonko en vedette dans la presse sénégalaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Education, élection et football au menu de la presse béninoise 
Bénin Bénin : le PLP a une dent contre la justice sous Patrice Talon 
Bénin Diplomatie, réformes du secteur du bois et sécurité à la Une au Bénin 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires