Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Les étudiants et les Lions à la une des journaux sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse sénégalaise parvenue vendredi à APA s’est largement penchée sur la marche des étudiants dans plusieurs villes du pays, dix jours après la mort de leur camarade Fallou Sène de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (nord).

« Marche contre la mort de Fallou Sène. Les étudiants prennent le pouvoir » barre à sa Une Walf Quotidien, soulignant qu’« une grève illimitée dans toutes les universités publiques (a été décrété) jusqu’à nouvel ordre. »

Pour sa part, Vox Populi parle de « déferlante estudiantine dans les rues du pays », informant dans la foulée que « de Dakar à Saint-Louis, en passant par Diourbel, Thiès et Rufisque, des milliers d’étudiants ont manifesté » pour dire « plus jamais ça ».

En plus, souligne le journal, les étudiants exigent toujours « le départ de Mary Teuw Niane (ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) » et réclament aussi « la baisse du prix des tickets de restaurant et la hausse des bourses. »

Toutes choses qui font dire à L’AS que « les étudiants intensifient la pression sur l’Etat. » L’Observateur s’est rendu « à Saint-Louis » pour faire « l’état des lieux » et aboutir à cette conclusion : « l’UGB (Université Gaston Berger) est « dans le silence de la mort ».

D’où les « questions » du journal Le Quotidien concernant « la reprise » des enseignements dans cette université. Le Syndicat autonome des enseignants du Supérieur (SAES) analyse que « les conditions ne sont pas réunies » du fait de « l’arrêt des services administratifs et sociaux ».

De son côté, Le Témoin informe que « la Gendarmerie panse ses blessés (après) les évènements du 15 mai à l’UGB ». Lequel journal mentionne que « le Général Meïssa Niang (est allé) au chevet des 37 gendarmes blessés ». Tout en déplorant la mort de l’étudiant Fallou Sène, il a « remonté le moral (de ses troupes) et promis d’apporter une assistance psychologique et juridique » à ces dernières.

Concernant la remise hier jeudi du drapeau national aux Lions, « Macky (Sall) engage la bataille de Russie » selon L’Observateur qui fait noter que le « nom de code » de cette opération est « Dem ba jeex ! » Le Quotidien utilise aussi le jargon militaire en affirmant que « Macky (Sall) arme les Lions ». Pour Vox Populi, le président de la République a livré un « discours guerrier aux Lions pour les haranguer ».

S’adressant aux Lions, le Chef de l’Etat leur a dit : « Je ne vous fixe aucune limite », annonce Sud Quotidien. Enfin, Le Soleil ajoute que Macky Sall « séjournera 12 jours en Russie pour supporter l’équipe nationale. »




Autres titres
Congo, République du Foot, sécurité, gouvernance en vedette dans la presse congolaise 
Maroc Circulation routière: hécatombe sur les routes marocaines 
Burkina-Faso Ouagadougou accueille le forum national de la diaspora en juillet 2018 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal La presse sénégalaise jubile après la victoire des Lions face à la Pologne 
Sénégal Mondial de foot et révision du code électoral se partagent la une des journaux sénégalais 
Sénégal Karim Wade et les Lions du Sénégal en vedette dans la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires