Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Le démantèlement d’un groupe de terroristes monopolise la une de la presse burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè parvenus à APA ce mercredi matin, commentent largement l’affrontement, la veille à Ouagadougou, entre un groupe de terroristes et les Forces de défense et de sécurité (FDS).

Le quotidien national Sidwaya arbore en première page: «Opération anti-terroriste à Ouagadougou : 3 terroristes tués, 1 arrêté», soulignant que les informations ont été données hier par le ministre de la Sécurité, Clément Sawadogo, au cours d’une conférence de presse.

«Le quartier Rayongo, situé à l’arrondissement n°11 de Ouagadougou, a passé la nuit du lundi 21 au mardi 22 mai 2018 sous les bruits d’échanges de tirs entre l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) et de présumés djihadistes, à l’occasion d’une opération de ratissage des forces de défense et de sécurité», rapporte le journal.

Pour sa part, le journal Le Quotidien ajoute qu’un gendarme a été également tué et qu’il y a eu au total six blessés dont quatre gendarmes et deux civils, ainsi que plusieurs armes, munitions et explosifs saisis, dans l’opération de démantèlement.

A en croire Le Quotidien, débuté aux environs de 1h 30 mn (GMT et local), l’assaut contre les terroristes a pris fin à 8h.

Dans son éditorial, le même journal fait remarquer qu’en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, «le front s’installe à Ouagadougou».

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, parle d’une «cellule dormante tuée dans l’œuf à Rayongo», avant de souligner dans son commentaire ‘’Regard sur l’actualité’’ que «c’est bon pour le moral».

C’est à juste titre que Le Pays s’exclame: «Béret bas aux FDS (Forces de défense et de sécurité, Ndlr) !».

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, croit savoir qu’il s’agit d’une «action à la Navy Seal qui rassure et met du baume au cœur».

En effet, selon l’éditorialiste du journal, l’action d’éclat qui a secoué les chaumières de Rayongo, ce quartier périphérique à l’Est du Ouagadougou, dans la nuit du 21 au 22 mai 2018, va apporter des éléments de réponses plutôt rassurants.

Et de relever que depuis cette tonitruante attaque du 2 mars dernier à Ouagadougou, qui a dû faire sauter des bonnets de joie à quelque chefs terroristes lâchement tapis entre des dunes sablonneuses, les FDS burkinabè de même que l’Agence nationale de renseignement (ANR) ne dormaient pas.

«Les terroristes ont été pris dans une filature assidue depuis des jours, qui a conduit au démantèlement d’un premier groupe la semaine dernière, mais sans grande médiatisation. Sans doute pour ne pas gêner les enquêtes », écrit le commentateur de Aujourd’hui au Faso.



Autres titres
Congo, République du Football, salubrité et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise 
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Cameroun Le contentieux post présidentielle continue de passionner les journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Politique, sécurité et sport au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Thomas Sankara et procès putsch manqué monopolisent la une des quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires