Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Dialogue inter-libyen et polémique sur l’autoroute à péage au menu des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse quotidienne sénégalaise parvenue, lundi à APA, met en exergue les pourparlers inter-libyens à Dakar et la polémique autour de l’autoroute à péage, après l’annonce par le président Macky Sall, de la révision du contrat de concession avec Eiffage.


« Adoption à Dakar des bases d’une réconciliation inclusive : Les pourparlers entre Libyens réussissent », titre le quotidien national Le Soleil.

Selon nos confrères, la rencontre qui a pris fin hier est sanctionnée par une déclaration qui définit l’Etat de droit doté d’une Constitution.

« Négociations pour la paix en Libye : La résolution de Dakar », titre Le Quotidien, qui parle d’un Accord pour une nouvelle constitution.

Le journal informe que les pro-Khadafi demandent l’intervention de Macky pour un arrêt des poursuites contre Saïf El Islam à la Cpi.

A propos de l’autoroute à péage, Le Témoin note que « Bigot (ambassadeur de la France) dérape à tombeau ouvert » car, selon lui, Eiffage n’aurait pas pour l’instant tiré aucun dividende de l’exploitation de l’autoroute.

« D’autre part, selon lui, le même grand groupe aurait pris un risque d’investissement en faisant construire cette autoroute », ajoute Le Témoin, se demandant : « Quel est donc ce risque qu’aurait pris Eiffage quand on sait que l’Etat du Sénégal a supporté la majeur partie des investissements ? »

« Controverse autour de l’éclairage du péage : Eiffage verbalise Macky », titre Walfadjri.

Pendant ce temps, Sud Quotidien se focalise sur ces « tirs groupés contre les 7 sages » du Conseil constitutionnel qui s’est déclaré incompétent sur le recours de l’opposition contre la loi portant parrainage des candidatures à la présidentielle.

De son côté, Vox Populi revient sur cette pénurie d’eau dans la capitale et constate que « le désarroi gagne plusieurs quartiers de Dakar », dont le »s Parcelles, Patte d’Oie, Keur Damel, Golf…qui sont sans la moindre goutte.

Ce qui pousse Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique, à « plonger dans l’eau » à la Une de L’Observateur.

« Dakar a besoin de 350 à 375 millions de litres par jour, selon la période. Le prix de l’eau devrait baisser. Depuis 2014, 60 forages ont été réalisés pour Dakar et 7 autres réhabilités ».



Autres titres
Guinée Mvat - Inspection des immeubles en cours de réalisation dans la commune de Kaloum 
Côte D'Ivoire Mise en œuvre du projet Swedd: la Ministre Mariatou Koné remet du matériel roulant à l’INFAS et à l’ONG ARSIP 
Bénin Le recensement des artisans annoncé courant février 2019 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Académie agricole: le démarrage des cours prévu le 4 février à USSEIN 
Sénégal Le communiqué du Conseil des ministres du 16 janvier 2019 
Sénégal Présidentielle 2019: cinq candidats sur la liste du Conseil Constitutionnel 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires