Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Dialogue inter-libyen et polémique sur l’autoroute à péage au menu des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse quotidienne sénégalaise parvenue, lundi à APA, met en exergue les pourparlers inter-libyens à Dakar et la polémique autour de l’autoroute à péage, après l’annonce par le président Macky Sall, de la révision du contrat de concession avec Eiffage.


« Adoption à Dakar des bases d’une réconciliation inclusive : Les pourparlers entre Libyens réussissent », titre le quotidien national Le Soleil.

Selon nos confrères, la rencontre qui a pris fin hier est sanctionnée par une déclaration qui définit l’Etat de droit doté d’une Constitution.

« Négociations pour la paix en Libye : La résolution de Dakar », titre Le Quotidien, qui parle d’un Accord pour une nouvelle constitution.

Le journal informe que les pro-Khadafi demandent l’intervention de Macky pour un arrêt des poursuites contre Saïf El Islam à la Cpi.

A propos de l’autoroute à péage, Le Témoin note que « Bigot (ambassadeur de la France) dérape à tombeau ouvert » car, selon lui, Eiffage n’aurait pas pour l’instant tiré aucun dividende de l’exploitation de l’autoroute.

« D’autre part, selon lui, le même grand groupe aurait pris un risque d’investissement en faisant construire cette autoroute », ajoute Le Témoin, se demandant : « Quel est donc ce risque qu’aurait pris Eiffage quand on sait que l’Etat du Sénégal a supporté la majeur partie des investissements ? »

« Controverse autour de l’éclairage du péage : Eiffage verbalise Macky », titre Walfadjri.

Pendant ce temps, Sud Quotidien se focalise sur ces « tirs groupés contre les 7 sages » du Conseil constitutionnel qui s’est déclaré incompétent sur le recours de l’opposition contre la loi portant parrainage des candidatures à la présidentielle.

De son côté, Vox Populi revient sur cette pénurie d’eau dans la capitale et constate que « le désarroi gagne plusieurs quartiers de Dakar », dont le »s Parcelles, Patte d’Oie, Keur Damel, Golf…qui sont sans la moindre goutte.

Ce qui pousse Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique, à « plonger dans l’eau » à la Une de L’Observateur.

« Dakar a besoin de 350 à 375 millions de litres par jour, selon la période. Le prix de l’eau devrait baisser. Depuis 2014, 60 forages ont été réalisés pour Dakar et 7 autres réhabilités ».



Autres titres
Afrique du Nord L’Algérie fait marche arrière sur la concession des terres agricoles aux étrangers 
Bénin Mort massive de poissons dans le lac Toho 
Maroc La lutte contre la corruption et la hausse des prix à la Une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal La presse sénégalaise révèle les premiers éléments de l’enquête sur la mort de Fallou Sène 
Sénégal La presse sénégalaise narre les obsèques de l’étudiant Fallou Sène 
Sénégal Communiqué du Conseil des ministres du 16 mai 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires