Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Ramadan: de la nécessité de stabiliser les prix des denrées sur le marché


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Ramadan:-de-la-necessite-de-stabiliser-les-prix-des-denrees-sur-le-marche

L’engagement à stabiliser les prix des denrées de premières nécessités a été renouvelé par les commerçants guinéens. Cette action intervient à quelques jours du début du mois de ramanda, mois de forte consommation souvent marqué par la hausse de prix de produits alimentaires.

Trouver une approche efficace en vue d’éviter l’inflation sur les marchés durant le mois du jeûne musulman. La question était au cœur d’une rencontre entre le ministère du Commerce, les opérateurs économiques de tous bords (importateurs, grossistes, distributeurs, organisation des corporations faitières, les associations des consommateurs). Au terme des discussions on retient l’engagement des commerçants à œuvrer pour la stabilisation des prix sur le marché.

Outre la stabilité des prix, le ministre du commerce a invité les opérateurs économiques à la fourniture également de produits de qualité aux consommateurs. « Nous avons fait le constat positif, par le passé, du respect des engagements en termes de stabilisation des prix par les grossistes et les exportateurs, les minotiers et les boulangers. Mais le revers, c’est au niveau des détaillants qui, avec l’augmentation de la demande, se lancent dans la spéculation, une pratique décriée dans le commerce équitable », a déploré le ministre Marc Yombouno.

La prise de ces mesures vise à garantir au consommateur, la disponibilité et l’accessibilité des produits de consommation durant le mois sacré du ramanda. Rappelons qu’on enregistre bien souvent à cette période de très grande consommation, la flambée des prix des denrées, mais aussi, la liquidation de produits impropres à la consommation sur les marchés.



Autres titres
Côte D'Ivoire La haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique: atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption 
Burkina-Faso Agents d’appui-conseil agricole: 454 motos pour être plus proche des producteurs 
Bénin La presse béninoise focalisée sur le passage du ministre de l’Economie devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée Conakry: condamnation après la mort de trois individus dans des émeutes 
Guinée Manifestations d’élèves à Labé ce jeudi 
Guinée Amnesty s’alarme du nombre de manifestants tués 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires