Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Justice et fête du travail au menu de la presse en ligne burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse en ligne burkinabè évoque, ce mardi, la commémoration de la fête du travail (1er mai, jour férié au Burkina Faso), sans oublier les sujets liés à la justice.

Lefaso.net revient sur l’affaire de viol de deux jeunes élèves à Ouagadougou par un expatrié, informant que trois personnes sont actuellement incarcérées à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

Ce média en ligne rapporte que le vendredi 27 avril 2018, un mécanicien-garagiste qui se faisait passer pour un agent de la police, un gendarme et un policier ont été déférés à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou dans le cadre du viol de deux jeunes élèves.

Le même site d’information renseigne qu’à la Cour d’appel de Fada N’Gourma (capitale de la région de l’Est), des magistrats seront bientôt mis en demeure de respecter l’obligation de résidence, publiant un communiqué de presse de la première session extraordinaire du Conseil supérieur de la magistrature.

Pour sa part Fasosine.com, évoque l’arrestation d’un présumé délinquant, à travers l’article intitulé : «Criminalité : +Le silencieux+ dans le filet de la BAC/Ouaga».

Le confrère rappelle que dans la nuit du 17 au 18 avril 2018, une armurerie de Ouagadougou a été l’objet d’un cambriolage au cours duquel trois pistolets automatiques, des chargeurs et des munitions ont été emportés.

Il ajoute, qu’alertée, la Brigade anti-criminalité de Ouagadougou (BAC/Ouaga) a inscrit cet incident dans ses missions prioritaires.

« En milieu de la semaine dernière, l’auteur présumé du cambriolage est identifié: Ouédraogo Soumaïla alias +le silencieux+, âgé de 22 ans, ancien pensionnaire de la Maison d’arrêt et de correction de Ouahigouya», relate Fasozine.com.

Le même journal en ligne publie également le message du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, à l’occasion de la fête de travail, ce 1er mai.

Parlant de la fête du travail, Wakat séra, un autre site d’information, fait remarquer que ce 1er mai 2018, le mouvement syndical, en forme de protestation contre le «mépris» des autorités «ne déposera pas de cahier de doléances».

Le journal en ligne précise que la commémoration du 1er mai 2018 sera ponctuée par des meetings, des assemblées générales, des conférences, des marche-meetings au BurkinaFaso

Et de souligner que l’information émane du Secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), Bassolma Bazié, joint au téléphone hier lundi.



Autres titres
Côte D'Ivoire Les journaux ivoiriens commentent les 1ers résultats officiels des municipales et régionales 
Côte D'Ivoire Elu aux municipales, Hamed Bakayoko met déjà de l’ordre à Abobo 
Mali Le naufrage de deux pirogues fait près de 20 morts 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Thomas Sankara et football au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè surfe sur le football et l’OIF 
Burkina-Faso Soutien à l’armée et crise à la mine d’or de Bagassi alimentent les quotidiens burkinabè 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires