Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Kenya Clôture de la Conférence panafricaine de haut niveau sur l’éducation


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Cloture-de-la-Conference-panafricaine-de-haut-niveau-sur-l-education

L’UNESCO et le Gouvernement du Kenya ont organisé du 25 au 27 avril, à Nairobi, une Conférence panafricaine de haut niveau sur l’éducation (PACE 2018), en collaboration avec l’Union africaine ainsi qu’avec d’autres partenaires clés dont l’OIT, le PNUD, ONU-Femmes et la Banque mondiale.

Sur la base des consultations précédentes dans les régions de l’Afrique subsaharienne et des États arabes ainsi que d’autres réunions régionales pertinentes, qui ont approuvé l’appel à l’action pour la mise en œuvre, d’ici 2030 de l’Objectif de développement durable sur l’éducation (ODD 4), la PACE 2018 a tenté de renforcer les partenariats dans l’éducation et à accélérer ainsi la mise en œuvre de la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique (CESA 2016-2025).

La PACE 2018 a été l’occasion de partager les progrès, les succès, les défis et les enseignements tirés par les États membres dans la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 4 « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie » dans leurs pays jusqu’à présent, et de contribuer aux débats en cours sur la vision de l’Union africaine pour 2063 L’Afrique que nous voulons.

La Conférence de Nairobi a aussi permis aux 54 pays africains d’approfondir leur compréhension de certaines questions transversales clés. Elle a favorisé le partage de connaissances et d’expériences pour faire progresser l’agenda de l’éducation. La Conférence devait également aider les gouvernements des pays africains et les autres partenaires à faire en sorte qu’une éducation transformatrice et transformée contribue aux sept aspirations identifiées dans l’Agenda 2063 portant notamment sur une Afrique pacifique, prospère et démocratique et un continent intégré.

Enfin, la réunion a offert à l’Afrique un cadre de réflexion et a facilité la préparation du continent aux deux grands événements mondiaux à venir, la Réunion mondiale sur l’éducation (GEM, décembre 2018) et le Forum politique de haut niveau (HLPF, juillet 2019), tous deux destinés à servir de mécanismes pour suivre les progrès de l’agenda mondial de l’éducation.



Autres titres
Bénin Année scolaire 2018-2019: rentrée des classes ce 17 septembre 
Bénin Certificat d’études primaires: la dictée désormais au nombre des épreuves 
Burkina-Faso Assainissement sectoriel: fermeture de 226 écoles non reconnues 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Kenya Un journaliste échappe de peu à une tentative d’assassinat 
Kenya Le comté de Mombasa va lancer un important programme de construction de logements sociaux d’un coût de 2 milliards $ 
Kenya Clôture de la Conférence panafricaine de haut niveau sur l’éducation 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires