Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Communiqué de presse du Front de l’Opposition Indépendante (FOI) sur la situation scolaire et universitaire


Education

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Communique-de-presse-du-Front-de-l-Opposition-Independante-(FOI)-sur-la-situation-scolaire-et-universitaire

Le FOI constate avec amertume que le gouvernement s’avère incapable de résoudre la crise qui sévit dans le monde scolaire et qui a atteint son paroxysme avec des arrestations brutales et la poursuite des membres du bureau par des méthodes qui s’apparentent à une véritable guérilla urbaine. Par ces actes, le gouvernement signe encore sa ligne de conduite consistant à refuser le dialogue et à répondre par la violence et la répression aux vagues d’expression de mécontentement et de frustrations qui s’élèvent dans tous les secteurs sociaux et économiques du Niger.

Aussi, face à l’escalade qui caractérise la situation scolaire et universitaire, marquée par :

l’arrêt des activités académiques, la violation en toute impunité des franchises scolaires et des droits à la protection des personnes,
la fermeture du campus à Niamey, dans le but de précariser la vie des élèves et étudiants et de les exposer à une clochardisation certaine,
la tension qui caractérise les relations entre l’USN les autorités académiques et le gouvernement,
Le Front de l’opposition indépendante FOI :

Invite les autorités en charge de l’éducation à s’assumer pleinement pour désarmer leurs relations avec les scolaires et aller aux négociations, du reste inévitables, pour restaurer l’école et les élèves et étudiants dans leurs droits légitimes ;
Lance un appel pour un secours citoyens aux élèves et étudiants en difficultés et à l’ensemble des forces vives du Niger à soutenir les scolaires nigériens dans leurs justes et légitimes revendications et à refuser de regarder sans rien faire le sacrifice de plusieurs générations d’enfants et de l’avenir de notre pays.
Fait à Niamey le 24 avril 2018

La présidente

Mme BAYARD MG



Autres titres
Inter António Guterres: « L'éducation doit être la passion de tous les gouvernements » 
Burkina-Faso Système éducatif: l'alerte du SYNATEB 
Sénégal Situation de l’école: le communiqué du gouvernement 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Niger Plus de 560 millions de FCFA de produits pharmaceutiques prohibés interceptés 
Niger Les travaux de réhabilitation de la Voie Express lancés 
Niger Évacuation sanitaire du détenu Ali Idrissa: Après investigation, la CNDH donne sa version des faits 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires