Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La mise en demeure du gouvernement aux enseignants grévistes à la Une


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parus mercredi mettent le focus sur la mise en demeure du gouvernement aux syndicats d’enseignants en grève.

Sud Quotidien met en exergue cet « appel du gouvernement en forme d’ultimatum » et note que « Macky met en demeure les enseignants ».

Selon nos confrères, le gouvernement appelle à une reprise immédiate des cours, mais on s’achemine vers le réaménagement du calendrier scolaire.

« Mesures de sauvegarde pour la continuité du service public de l’éducation », précise Sud Quotidien.

« Récurrence des grèves dans l’éducation-L’ultime appel aux enseignants », titre le quotidien national Le Soleil.

Dans ce journal, le gouvernement affirme que « le droit à l’éducation sera assuré ».

« Sauvetage de l’année scolaire : L’ultime appel du gouvernement aux enseignants », renchérit Vox Populi, soulignant que l’Etat égrène les milliards injectés pour satisfaire les enseignants, les supplie d’arrête la grève tout en brandissant le bâton.

Le journal révèle « l’impact désastreux des grèves sur le quantum horaire » et informe que « seules 4 sur 16 Académies ont composé au premier semestre ».

Parlant du réaménagement du calendrier scolaire, Le Quotidien dessine «le plan SMT (Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education) » qui décale de deux semaines les examens.

Ce qui fait écrire à L’As que « les conséquences de la grève des enseignants font décaler les concours et examens ».

A sa Une, ce journal informe que « le magnat du riz (Bocar Samba Dièye) déballe » suite au rebondissement de l’affaire qui l’oppose à la banque Cbao.

Ce faisant, nos confrères informent que la Cour d’Appel de Dakar demande une nouvelle expertise des créances.

« C’est l’Etat qui protège le Dg de la Cbao. Abdoul Mbaye (ancien Dg de cette banque et ancien Premier ministre) est dans le coup. Je ne dois de l’argent à personne », dit M. Dièye dans L’As.



Autres titres
Éthiopie aggravation de la situation alors que plus de 800.000 déplacés font face à de fortes pluies 
Mali La CNDH condamne l’utilisation insidieuse et pernicieuse des TIC à l’effet de propager des images et éléments sonores de nature à cristalliser indument la haine entre les maliens 
Burkina-Faso La SFI annonce au Président du Faso l’exécution à 60 % du montant annoncé dans le cadre du PNDES 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal La marche de l’opposition sénégalaise à la Une 
Sénégal La presse sénégalaise passe au crible l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO 
Sénégal La suspension du procès en appel de Khalifa Sall en en exergue 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires