Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Congo, République du Nécrologie, finances et foot en vedette dans la presse congolaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le décès de l’ancien président du sénat, André Obami Itou, co-fondateur du Parti Congolais du travail (PCT) au pouvoir, l’appui financier de sept millions de dollars de la Banque mondiale pour la recherche dans le secteur agricole au Congo et la démission du sélectionneur des Diables rouges sont, ce mardi, au menu de la presse congolaise.

«Disparition : André Obami Itou a tiré sa révérence», écrit le quotidien national Les Dépêches de Brazzaville qui précise que « L’ancien président du Sénat (2007-2017), André Obali Itou est décédé le 23 avril à Brazzaville, à l’âge de 78 ans, des suite d’une maladie».

« Diplomate, administrateur et homme politique (co-fondateur du parti au pouvoir le PCT vers la fin des années 60), l’homme a réalisé un parcours professionnel élogieux au sein de la nation congolaise qui lui a valu plusieurs distinctions dont la dignité de Grand officier dans l’ordre du mérite congolais », relève ce quotidien.

«Décès d’André Obami Itou, co-fondateur du Parti Congolais du Travail, ancien sénateur et président du Sénat, il est mort à Brazzaville à l’âge de 78 ans», relève le bihebdomadaire La Semaine africaine’ dans une brève.

Le quotidien Les dépêches de Brazzaville aborde le volet coopération et écrit : « le groupe de la Banque mondiale va financer la recherche agricole au Congo à hauteur de sept (7) millions de dollars américains, ce dans le cadre du projet régional de transformation agricole en Afrique de l’est et du centre ».

La contestation de la démission la démission du sélectionneur des Diables rouges séniors, Sébastien Migné par le ministère des Sports congolais intéresse aussi la presse.

« Quelques semaines après la démission de Sébastien Migné de la tête de l’équipe nationale de football, les Diables rouges, le 29 mars
dernier, le ministère des Sports congolais avait invalidé cette démission en soulignant que ’’le contrat ne peut être résilié que dans les cas suivants : l’accord des deux parties, la faute lourde imputable à l’une des parties et cas de force majeure’’. Ce n’est pas le cas Sébastien Migné », écrivent Les dépêches de Brazzaville.

Selon d’autres journaux comme la semaine africaine et Sel-Piment, le ministère congolais des sports ‘’juge le sélectionneur des Diables rouges coupable’’.

«Un mois après la démission surprise de Sébastien Migné, le ministère des Sports congolais qui perçoit la résiliation de ce contrat accuse le sélectionneur des Diables rouges d’avoir violé certaines dispositions du code du travail», soulignent ces journaux.



Autres titres
Niger Plus de 560 millions de FCFA de produits pharmaceutiques prohibés interceptés 
Sénégal Liberté de la presse : Moussa Ngom, journaliste sénégalais, veut participer « à l’éveil des consciences » 
Guinée Agriculture: pour la tombée de la pluie, les sages implorent Dieu à Lélouma 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Congo, République du La condamnation de Dabira à la une de la presse congolaise 
Congo, République du Justice, football et politique en vedette dans la presse congolaise 
Congo, République du Santé et justice au menu de la presse congolaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires