Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Education et politique au menu des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens burkinabè reçus à APA, ce vendredi matin, commentent la rencontre, la veille, entre le président du Faso et l’opposition politique, tout comme le conseil de cabinet tenu hier au premier ministère, à propos de la fermeture des écoles dans les régions du nord et du Sahel, du fait du terrorisme.

«Ecoles fermées au Sahel et au Nord-Burkina : Des mécanismes envisagés pour leur réouverture», titre le quotidien privé Aujourd’hui au Faso.

Selon ce journal, le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba, a présidé, hier jeudi 19 avril 2018, à la Primature à Ouagadougou, un conseil de cabinet sur la fermeture des écoles dans les régions du Nord et du Sahel, à cause du terrorisme.

«Il en ressort que des stratégies sont mises en places en vue de permettre une reprise diligente des cours dans lesdites écoles», relate Aujourd’hui au Faso.

A ce sujet, Le Pays affiche: «Fermeture des écoles au Sahel et au Nord : La réouverture annoncée pour bientôt».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidien privés du Burkina Faso, il arbore en manchette ces chiffres: «216 écoles fermées, 20 000 élèves dans la nature».

Pour sa part, le journal Le Quotidien reprend ces propos du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Stanislas Ouaro : «Aucun enseignant n’a démissionné. Ce sont des départs temporaires».

Le même journal privé consacre sa manchette à l’audience accordée par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré à l’opposition politique.

Il reprend en guise de titre, cette déclaration du Chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré : «En 2020, il faut que les Burkinabè qui sont à l’extérieur puissent enfin voter».

L’Observateur Paalga, citant lui aussi Diabré, de renchérir : «Vote des Burkinabè de l’étranger : +Il faut qu’on en finisse avec les faux rendez-vous +».

Parlant de cette rencontre avec le chef de l’Etat, Aujourd’hui au Faso arbore: «Constitution de la V République et vote des Burkinabè de l’étranger: Roch consulte l’opposition».

De son côté, le quotidien national Sidwaya abonde dans le même sens en mentionnant à sa Une: «Vote des Burkinabè de l’extérieur: Pouvoir et opposition veulent accorder leurs violons»



Autres titres
Éthiopie aggravation de la situation alors que plus de 800.000 déplacés font face à de fortes pluies 
Mali La CNDH condamne l’utilisation insidieuse et pernicieuse des TIC à l’effet de propager des images et éléments sonores de nature à cristalliser indument la haine entre les maliens 
Burkina-Faso La SFI annonce au Président du Faso l’exécution à 60 % du montant annoncé dans le cadre du PNDES 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso La SFI annonce au Président du Faso l’exécution à 60 % du montant annoncé dans le cadre du PNDES 
Burkina-Faso La presse en ligne burkinabè commente le procès du putsch manqué 
Burkina-Faso 2e Congrès international: les sages-femmes sollicitent l’appui du chef de l’Etat 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires